Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Éric Adams élu maire de New York

Éric Adams (61 ans) a remporté mardi 2  novembre la mairie de New York. Il a battu son rival républicain Curtis Sliwa (67) ans, selon des résultats préliminaires.

Par Aude Darc

Éric Adams, c’est l’histoire d’un parcours hors du commun pour cet enfant né d’une famille modeste. Il le dit lui-même lors de la proclamation de sa victoire : « Ce soir, j’ai réalisé mon rêve et, de tout mon cœur, je vais lever les barrières qui vous empêchent de réaliser les vôtres » devant ses partisans réunis dans un hôtel de Brooklyn. 

Éric Adams devient le deuxième maire afro-américain de l’histoire de la ville, après David Dinkins (de 1990 à 1993). Il devra s’apprêter à gérer le plus gros budget municipal des Etats-Unis : 98,7 milliards $ pour l’exercice 2021-2022.

Éric Adams a raison. Car il a remporté 67% des suffrages exprimés contre environ 27% pour Curtis Sliwa, dans cette mégapole de la côte est des Etats-Unis classée à gauche mais où les inégalités économiques et sociales entre différentes communautés sont extrêmement marquées.

La victoire  cet Afro-Américain est une consécration pour Éric Adams. Né d’une mère femme de ménage et cuisinière et un père boucher à Brooklyn et Queens, il a connu trop de situation négatives dans sa vie. Il a connu tour à tour la délinquance, et les interpellations policières violentes, selon la presse américaine notamment le New York Times, il a raconté, à plusieurs reprises, avoir été frappé, avec son frère, dans un commissariat du Queens, quand il avait 15 ans… et ironie du sort, il est devenu lui-même capitaine de police. Où il a exercé pendant plus de vingt ans.

C’est à ce moment que sa vie bascule. Il crée un syndicat de lutte contre le racisme et mène la vie infernale aux racistes de tout poil dans une Amérique en proie à ces démons raciaux.

Par la suite, Éric Adams entre politique comme élu local démocrate de l’Etat et de la ville de New York, un trait d’union et une passerelle pour la mairie. Objectif atteint qui l’amène à écrire au soir de sa victoire sur Twitter que : « Je ne pourrais pas être plus fier de représenter la ville que nous aimons en tant que maire élu ».

Plus tôt dans la journée, au moment du déroulé du vote, et après avoir voté, tout ému, il indiquait que ce scrutin représentait une revanche sociale pour le « petit gars » qu’il était dans sa jeunesse et donc pour les New-Yorkais des classes populaires.

Avec cette victoire nette, Éric Adams succède à Bill De Blasio. Il devra s’apprêter à gérer le plus gros budget municipal des Etats-Unis : 98,7 milliards $ pour l’exercice 2021-2022.

Éric Adams devient le deuxième maire afro-américain de l’histoire de la ville, après David Dinkins (de 1990 à 1993). Il est actuellement président du quartier de Brooklyn.

@AD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts