Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Dialogue officiel entre Compaoré et Ouagadougou

Pour la première fois depuis la perte du pouvoir en 2014, l’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, s’apprête à recevoir à Abidjan, Zéphirin Diabré, ministre burkinabé de la Réconciliation nationale.

Par Serges David

Le ministre burkinabè de la Réconciliation nationale, Zéphirin Diabré qui est, actuellement, à Abidjan en Côte d’Ivoire, abordera plusieurs sujets sensibles avec le président Blaise Compaoré, en exil à Abidjan depuis sept ans. L’ancien chef d’Etat burkinabé également Ivoirien ne peut donc être extradé de Côte d’Ivoire.

A LIRE AUSSI

Assassinat de Thomas Sankara: L’ex-président Blaise Compaoré mis en accusation

Il sera sans aucun doute question du retour probable et volontaire de l’ancien chef d’Etat à Ouagadougou. Mais il y aura des préalables.

Car le 13 avril 2021, le tribunal militaire au Burkina Faso avait mis en accusation Blaise Compaoré dans l’assassinat du défunt président Thomas Sankara (1949-1987). Et au total 14 personnes sont donc poursuivies pour « complicité d’assassinat » et « atteinte à la sûreté de l’État » dans ce dossier.

Nul doute que ce sujet sera à l’ordre du jour entre l’envoyé du président burkinabé Roch Marc Kaboré et son prédécesseur Blaise Compaoré.

Indéniablement cette amorce de dialogue entre Blaise Compaoré et le régime burkinabé est un grand moment de décrispation au Burkina Faso, un pays en proie depuis plusieurs mois à d’innombrables attaques terroristes.  

SD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts