Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Assassinat de Thomas Sankara: L’ex-président Blaise Compaoré mis en accusation

Le tribunal militaire au Burkina Faso a mis en accusation ce mardi l’ancien président Blaise Compaoré dans l’assassinat du défunt président Thomas Sankara.

Par Serges David

Le président Blaise Compaoré est donc accusé d’attentat à la sûreté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres dans le dossier de l’assassinat de l’ancien chef de l’État Thomas Sankara (1949-1987).

Le 15 octobre 1987, après quatre années au pouvoir Thomas Sankara se rend à un conseil des ministres extraordinaire, il est assassiné avec douze de ses compagnons lors d’un putsch qui laisse Blaise Compaoré seul au pouvoir.

Le président François Mitterrand et le président Thomas Sankara le 17 novembre 1986 à Ouagadougou

Les corps de l’ex-président et ses compagnons d’infortune sont enterrés en catimini le soir même au cimetière de Dagnoën, dans l’est de Ouagadougou.

Le militaire Gilbert Diendéré, ancien bras droit de Blaise Comparé, est lui aussi poursuivi dans ce dossier pour complicité d’assassinat, recel de cadavres, attentat à la sûreté de l’État.

Ils sont au total, 14 personnes qui doivent comparaître devant le tribunal dans un procès dont la date sera communiquée « bientôt ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts