Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

MAJ – Macky Sall réélu au Sénégal

Le président sénégalais sortant Macky Sall a été réélu au premier tour de la présidentielle avec 58,27% des voix exprimées, selon les résultats officiels provisoires annoncés jeudi.

Par SA

Selon ces résultats  annoncés par le président de la Commission nationale de recensement des votes, le juge Demba Kandji, le président Macky Sall a obtenu 58,27% des voix, contre 20,5% pour le principal opposant et ancien Premier ministre Idrissa Seck. Ousmane Sonko obtient 15,67% des voix, Issa Sall, 4,07% et Madické Niang, 1,48%.

Le taux de participation, selon le juge, est de 66,23% en forte hausse en comparaison à celui de 2012 qui était de 51,8%.

Les électeurs sénégalais étaient appelés aux urnes dimanche 24 février pour départager les cinq candidats dont le président sortant Macky Sall et ses quatre adversaires  : Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Madické Niang et Issa Sall.

Bien que rejetant les résultats provisoires, Idrissa Seck a exclu de faire un recours en annulation:  » Nous rejetons fermement et sans aucune réserve ce résultat. Nous ne ferons aucun recours devant le Conseil constitutionnel« , a-t-il précisé dans un communiqué.

Le Conseil constitutionnel sera chargé d’annoncer d’ici 8 jours les résultats définitifs de ce premier tour de la présidentielle.

FLASH BACK – VENDREDI 22 FEVRIER 2019

Aly Ngouille Ndiaye (Ministre): La «présidentielle dans la transparence et le respect des droits»

Aly Ngouille Ndiaye, ministre sénégalais de l’Intérieur, a garanti ce mercredi que la présidentielle du dimanche 24 février « se fera dans la transparence et dans le respect des droits de tous les candidats avec une application rigoureuse de la législation électorale ».

Par SA

Et en vue de rassurer les populations ainsi que les observateurs internationaux, le ministre Ngouille Ndiaye a indiqué en substance que le Sénégal est une vieille démocratie qui avait toujours su trouver au fond de lui-même, les ressources nécessaires pour faire baisser les inhabituelles tensions en période électorale.

Les électeurs sénégalais sont appelés aux urnes ce dimanche 24 février pour départager les cinq candidats dont le président sortant Macky Sall et ses quatre adversaires  : Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Madické Niang et Issa Sall.

« Les dispositions relatives à l’encadrement juridique ainsi que celles régissant la mise en œuvre des opérations préparatoires sont exécutées dans le respect strict des délais légaux, conformément à la législation en la matière» pour ce scrutin, a encore précisé le ministre au sujet de cette compétition électorale, la 11ème du genre au Sénégal post-indépendant.

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye

Toutes les conditions notamment « optimales »  sont réunies pour un bon déroulement ce dimanche, a réaffirmé Ngouille Ndiaye soulignant même que la bonne organisation des élections est inscrite dans l’histoire démocratique du pays.

Les cinq candidats à la présidentielle sénégalaise

Afin de garantir la sincérité du scrutin, le ministre Aly Ngouille Ndiaye a rappelé que, conformément aux instructions du président de la République, Macky Sall, les acteurs concernés par l’organisation du scrutin sont invités à une application rigoureuse des instructions reçues et à rendre compte sans délai de toute difficulté rencontrée dans leur mission.

Les électeurs sénégalais sont appelés aux urnes ce dimanche 24 février pour départager les cinq candidats dont le président sortant Macky Sall et ses quatre adversaires  : Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Madické Niang et Issa Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts