Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Abdarahmane Wone alias Abda Wone :«Les Mauritaniens noirs sont victimes du recensement discriminatoire»

Abda Wone est journaliste et spécialiste de la communication. Il est aussi le porte-parole Afrique du candidat de la Coalition vivre ensemble (CVE) du Dr Kane Hamidou Baba pour le scrutin présidentiel du samedi 22 juin en Mauritanie. Abda Wone est aussi connu pour son combat infatigable pour la justice dans son pays et ailleurs.

Recueillis par JO

La campagne électorale pour la présidentielle de votre pays, la Mauritanie tire à sa fin. Vous avez sillonné la vallée du fleuve Sénégal où vivent encore les réfugiés mauritaniens. Pourquoi un tel choix tout en sachant que les réfugiés mauritaniens sont exclus du vote ?

C’est vrai que les réfugiés mauritaniens qui vivent au Sénégal et au Mali ne peuvent pas voter. C’est aussi vrai qu’il y a des milliers des Mauritaniens noirs qui sont en Mauritanie qui ne peuvent pas voter, parce que victime du recensement discriminatoire.

Pour la présidentielle du samedi 22 juin 2019, « nous sommes optimistes pour Dr Kane qui a aussi l’avantage de maintenir des relations cordiales avec toute l’opposition au système politique actuel », assure Abda Wone.

Mais pour nous autres de la Coalition vivre ensemble, cette campagne est une occasion pour faire comprendre à l’opinion nationale et internationale qu’il y a un problème de cohabitation en Mauritanie qui doit impérativement trouver une solution !!! Une des manifestations de ce problème de cohabitation reste les déportations de 1989.

En tant que Coalition, nous restons solidaires avec tous les Mauritaniens victimes des injustices comme les déportations de 1989. À la suite de notre mission, les déportés qui ont encore de la famille dans leur pays d’origine, la Mauritanie, ont pris leur téléphone pour inviter leurs compatriotes à voter massivement pour notre candidat, Dr Kane Hamidou Baba, le candidat de la CVE.

Pensez-vous qu’il peut y avoir de changement  par les urnes ?

C’est difficile de croire au changement par les urnes dans un pays où l’équivalent de 25% de nos citoyens est exclu du seul fait de son appartenance ethnique. Les déportés, les exilés, les Mauritaniens de l’intérieur victimes du recensement discriminatoire ne peuvent pas voter.

C’est difficile de croire au changement en Mauritanie, parce que les organisateurs des élections ont choisi de ne pas ouvrir des bureaux de vote au Sénégal, au Mali, en Côte d’Ivoire et au Maroc. Et curieusement il y a un bureau de vote en Gambie.

Si je ne crois pas à la performance du système électoral de notre pays, je crois à la volonté de mes compatriotes à changer de système et à s’inscrire pour un changement. Et je reste convaincu que rien ne pourra arrêter, ce vent qui a commencé à souffler.

Est-ce que vous êtes optimiste pour votre candidat ? Et quelles sont réellement ses chances pour la présidentielle du samedi 22 juin 2019 ?

Dr Kane Hamidou Baba a de la chance pour au moins trois bonnes raisons. La première est qu’il est le candidat de toute une Coalition qui continue de rallier du monde et des organisations.

Le scrutin présidentiel est « une occasion pour faire comprendre à l’opinion nationale et internationale qu’il y a un problème de cohabitation en Mauritanie qui doit impérativement trouver une solution !!! Une des manifestations de ce problème de cohabitation reste les déportations de 1989… », analyse Abda Wone

La deuxième est que sur le plan personnel, notre candidat est connu pour son humilité et a une forte réputation d’être un rassembleur d’où l’étiquette, le candidat de l’unité nationale. La troisième raison, c’est bien entendu la forte mobilisation de mes compatriotes derrière notre candidat au sud, au centre et à l’est du pays et presque dans toutes les grandes villes du pays.

C’est dire que nous sommes optimistes pour Dr Kane qui a aussi l’avantage de maintenir des relations cordiales avec toute l’opposition au système politique actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts