Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Lifestyle et mode

Tout est bleu !

Azur, indigo, cérulé, bleu outremer, le bleu se décline en une infinité de nuances sur nos flacons parfumés cet été. Apaisantes et raffinées, les eaux parfums s’adaptent à toutes nos envies.

Par Pascaline Sebas

Synonyme de rêverie, d’évasion, de sérénité, le bleu se veut toujours envoûtant, empreint de désirs de voyages vers de nouveaux horizons, vers les bleues turquoises des mers des Caraïbes, on s’y plonge allègrement dans l’Océan Gi Gioia de chez Giorgio Armani qui réinvente le mythe d’une collection déjà existante.

Un pari réussi, car cette eau de parfum séduit avec cette déclinaison marine, fraîche, pétillante un hommage à la force des océans, un bouquet de fleurs de jasmin, de muguet s’invite sur un accord à base de bois santal et muscs, un chapitre s’ouvre pour une féminité naturelle…

Une féminité luxueuse que l’on redécouvre dans le must have de chez Hermès : l’Eau des merveilles bleue se pare d’un esprit mordant par les choix de matières du parfumeur maison Christine Nagel, le nez maison a composé un parfum claire obscur qui traduit l’émotion des Hespérides et ce mélanges si particulier de thés noirs et d’encens.

Elle adoucit l’ensemble avec une fève de tonka plongeant ainsi dans un dynamisme pétillant des profondeurs marines, cela sent bon l’été, un été prometteur sous les traits du séduisant CK One Summer du styliste américain Calvin Klein qui illumine cette période estivale avec les nuances bleues d’une piscine.

Soutenu par le gingembre, où se love l’essence de la mandarine, cette eau de toilette est une brise fraîche qui nous vient de l’océan atlantique, tant l’odeur nous transporte dans les abysses de la mer. Pour nos hommes, on se laisse tenter par l’Afternoon swin du matellier Louis Vuitton qui depuis 2018, nous propose une collection de colognes.

La dernière en date, est pour un homme qui aime les belles choses, ce dernier va se laisser emporter par un flash vitaminé d’orange de bergamote reflétant les premiers émois, que l’on ressent lors de ballades sur les plages californiennes.

On n’a tendance à penser, que les eaux de Colognes sont plutôt fugaces, celle-ci tient, car l’architecture du parfum a été modifiée en augmentant la rémanence de la fraîcheur, en y incluant des ingrédients à très haute concentration, la formulation est concentré à 12 %, alors que les colognes habituellement sont à 6%. Incarnant ainsi une fraîcheur qui dure. Et le pari est réussi et cela va surement nous conquérir.

ENCADRE

Notre shopping azurel

Ocean Di Gioia, 52 euros, Giorgio Armani

CK One Summer, 60 euros, Calvin Klein

Afternoon Swin, 215 euros, Louis Vuitton

Eau des merveilles bleue, 133 euros, Hermès

PS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This