Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Portraits

ECAir, une compagnie panafricaine

Fatima Beyina Moussa, directrice générale d’ECAir                                                                                                                                    

La directrice générale de la compagnie nationale affiche ses ambitions : faire d’ECAir le leader régional de l’aviation, celui qui relie l’Afrique centrale au reste du monde. Elle accompagne la modernisation du reste du Congo.

Après l’ouverture des lignes de Brazzaville vers Paris, Cotonou, Dubaï, prévoyez-vous de nouvelles lignes ?

Nous affichons au total 128 vols par semaine vers et au départ de huit destinations. Cette année 2015 est une année majeure pour nous, une année charnière avec l’ouverture d’une dizaine de destinations, dont deux lignes intercontinentales, Bruxelles et Beyrouth. Nous allons poursuivre notre développement sur le réseau régional par les dessertes de Libreville, Yaoundé, Abidjan, Luanda, Bamako, Dakar, Bangui, N’Djamena, Bruxelles, Beyrouth, Lagos. L’objectif est de faire de l’aéroport de Maya-Maya un hub en Afrique centrale. C’est-à-dire une plateforme de correspondance entre les différentes compagnies aériennes, permettant ainsi à des milliers de passagers de transiter par notre capitale avant de s’envoler vers d’autres destinations.

En tant que compagnie nationale du Congo, nous nous sommes engagés à miser sur les talents congolais aussi bien en local qu’à l’international

Quelle est la stratégie de développement d’ECAir en la matière ?

Elle est calquée sur la stratégie du gouvernement congolais en termes de développement des transports et surtout des infrastructures aéroportuaires. Nous voulons innover en Afrique centrale. Notre vision est de devenir la compagnie aérienne leader de la région, celle qui offre le meilleur réseau et relie l’Afrique centrale au reste du monde. C’est ainsi qu’ECAir a été créée dans la dynamique de modernisation des infrastructures aéroportuaires du pays, afin de doter le Congo d’une véritable compagnie aérienne répondant aux standards internationaux. Nous avons atteint la barre des 360 000 passagers l’an dernier. Plus nous étendons notre réseau, plus nous allons développer notre flotte par l’acquisition d’appareils nouvelle génération, de plus grande capacité, répondant également à l’augmentation du nombre de nos passagers. Nous mettons en service notre Boeing 767 pour nos dessertes internationales.

Quel type de clientèle visez-vous ?

ECAir est la compagnie aérienne nationale. De ce fait, notre premier public visé est constitué des Congolais résidant dans le pays et ceux de la diaspora. Globalement, nous visons les passagers du continent et surtout de l’Afrique centrale, les expatriés, les hommes d’affaires, les familles, les étudiants. Notre objectif est de devenir une compagnie de référence en Afrique centrale, pour des passagers recherchant une qualité de service inoubliable et des tarifs préférentiels.

Comment exister dans un contexte concurrentiel fort ?

Nous misons beaucoup sur la qualité du service à bord. Il offre une touche africaine identifiable avec les tenues des équipages, la gastronomie, la musique et les films que nous proposons dans notre offre de divertissements. En outre, notre politique tarifaire est intéressante et le programme de fidélité très avantageux. En tant que compagnie nationale du Congo, nous nous sommes engagés à miser sur les talents congolais aussi bien en local qu’à l’international. Tout cela nous pousse à viser haut et à travailler ensemble pour satisfaire nos passagers.

Quel est le modèle économique de la compagnie ?

Pour l’instant, nous sommes accompagnés par l’État congolais, sur la base du business plan qui lui avait été présenté à la création de la compagnie. Nous comptons atteindre l’équilibre financier rapidement.

Quels partenariats avez-vous noué avec d’autres compagnies ?

Pour réussir notre défi de devenir une compagnie panafricaine de référence, nous avons élaboré des partenariats avec Lufthansa Technik, Privatair et Jetairfly. Nous nous sommes entourés de ces partenaires sérieux, qui, forts de leurs expériences, nous ont accompagnés depuis le début du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts