Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Infrastructures

Pont de Rosso : Démarrage des travaux

Amadou Ba, ministre de l’Économie, des finances et du plan, et Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), ont signé un contrat de financement de 22 millions d’euros en faveur du nouvel ouvrage « pont de Rosso » sur le fleuve Sénégal.

Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aidara Niang, a annoncé le démarrage des travaux de construction du pont de Rosso, à la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie, dans le premier trimestre 2018.

La BEI a apporté à ce projet son financement, mais également son expertise technique, environnementale et financière, aux cotés de la BAD et de l’Union européenne (UE).

Selon les responsables de l’Ageroute, le pont de Rosso, long de 1,416 km, sera doté de 8 km de voies d’accès et aura une durée de vie de 100 ans.

Le coût total du projet, également financé par le Sénégal et la Mauritanie, est évalué à 87,62 millions d’euros.

Une fois doté de ce nouvel ouvrage (2×1 voie), l’ensemble de la région devrait connaître une croissance des activités commerciales, la construction du pont devant être complétée par l’aménagement de plus de 60 km de pistes rurales, favorisant ainsi la desserte des zones agricoles. La région est une des principales productrices de riz.

Situé sur un axe régional de première importance, le pont de Rosso comblera l’un des chaînons manquants du corridor transafricain avec à la clef une activité économique renforcée le long des corridors Tanger-Lagos et Alger-Dakar.

Par Gérard Choisnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This