Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Infrastructures

Niamey : Inauguration du 3è échangeur

Le président Issoufou Mahamadou a inauguré le 3è échangeur de Niamey, dénommé ‘Échangeur Diori Hamani’, du nom du premier Président du Niger indépendant.

Les travaux de construction de l’échangeur Diori Hamani, situé sur le boulevard de l’Indépendance, ont été officiellement lancés le 26 juin 2015 et ont effectivement démarré le 15 décembre suivant.

Il y a également le 3è pont dénommé Seyni Kountché, l’aménagement de la corniche Yantala, la réalisation d’infrastructures hôtelières dans la perspective de la 33è conférence au sommet de l’Union africaine que Niamey accueillera en 2019, la construction d’un nouveau Palais des Congrès…

Ils ont été exécutés par Sogea Satom (groupe Vinci) pour un coût global de plus de 49 milliards de F.CFA hors taxes, et avec un délai d’exécution de 32 mois. Ces travaux ont été financés par la BOAD, la BOA Niger et l’Etat nigérien.

Les travaux du marché de base se sont achevés le 15 mars 2018, précise Sogea Satom. Ce projet permet de fluidifier le trafic dans cette zone de très forte activité commerciale (marché Katako).

De plus, l’aménagement du lit du Gountou Yena a permis un drainage structuré des eaux pluviales et usées qui étaient à l’origine de l’insalubrité dans les quartiers. ISC (Vinci Construction France), Freyssinet, Terre Armée (filiales de Soletanche Freyssinet) et LSE (Vinci Construction International Network) participaient également à ce projet, dont le montant du contrat s’élevait à 63 millions d’euros (41,3 milliards de F.CFA).

Cette infrastructure vient s’ajouter à celles déjà réalisées dans le cadre de ‘Niamey Nyala’, a souligné le Président, citant notamment la centrale thermique de Gorou Banda, l’Hôpital général de référence, le boulevard Tanimoune, la route de Goudel, l’échangeur Mali Béro, l’échangeur du Rond-point des martyrs, etc., ainsi que des écoles et des infrastructures sanitaires.

« La ville de Niamey se modernise, elle change de visage », a déclaré le chef de l’Etat, et « de plus en plus, Niamey va mériter son nom de ‘Niamey Nyala’ ou Niamey la Coquette. »

D’autres projets sont ainsi en cours de réalisation tels que le renforcement de l’éclairage public, la modernisation de l’aéroport international Diori Hamani, la reprise de la voie expresse reliant cet aéroport au centre-ville et le renforcement des capacités en eau.

Il y a également le 3è pont dénommé Seyni Kountché, l’aménagement de la corniche Yantala, la réalisation d’infrastructures hôtelières dans la perspective de la 33è conférence au sommet de l’Union africaine que Niamey accueillera en 2019, la construction d’un nouveau Palais des Congrès…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This