Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Hommage

Hommage à l’illustre éditeur tunisien Mohamed Ben Smaïl

Issu d’une famille aisée, il aurait pu être un homme d’affaires comme beaucoup de Djerbiens. Mais ce n’était absolument pas son choix.

Il a toujours préféré le monde des idées et de la culture à celui de l’argent.

C’était là sa véritable vocation.

Si Mohamed était très doué. Comme on dit, Il est né sous une bonne étoile.

Beau, intelligent, il impressionnait tout le monde.

Qui n’a pas été sensible au charme nostalgique qui se dégageait et de son regard et de sa voix?

Il avait une excellente plume et une très belle écriture.

Il a pu trouver autour de lui une équipe dynamique très compétente et fidèle.

Et il a su dénicher et rassembler de nombreux professionnels talentueux.

Les écrivains, les artistes et les photographes trouvaient en lui un appui constant.

Cérès Production est devenue la première maison d’édition du Maghreb, d’Afrique et du monde arabe.

Le  chemin n’était pas du tout facile. Des obstacles de tout genre devaient être surmontés: l’étroitesse du marché, la censure, le peu de moyens… Et la réussite fut au rendez-vous grâce  au génie de Si Mohamed.

Vous savez tous que le succès ne lui est jamais monté à la tête. Il est resté tel que lui-même : modeste et populaire.

«Qui n’a pas été sensible au charme nostalgique qui se dégageait et de son regard et de sa voix? Il avait une excellente plume et une très belle écriture. Il a pu trouver autour de lui une équipe dynamique très compétente et fidèle. Et il a su dénicher et rassembler de nombreux professionnels talentueux».

Il était profondément attaché à Djerba. Il aimait porter la Blousa djerbienne. C’était un homme du peuple. Véritablement.

Il avait de grandes qualités professionnelles et humaines. Ce qui le rendait extrêmement attachant.

Il a réussi sa vie et il a eu un destin hors du commun.

La Tunisie lui doit beaucoup.

Je garde un souvenir toujours vivace de Si Mohamed.

C’est un être qui m’est très cher et qui a marqué ma vie comme très peu de personnes l’ont fait.

Je suis éternellement reconnaissant à Si Mohamed de s’être pris d’affection pour Emena mon épouse et pour moi-même.

Je vous remercie ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts