Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Energie

Voltalia construira 2 centrales hydroélectriques

En marge du troisième congrès des énergies renouvelables, Photovoltaica, organisé du 13 au 15 février à Marrakech, la société fran­çaise Voltalia a obtenu des autorisations pour deux projets de centrales hydroélectriques au Maroc.

Délivrées par le ministère de l’Énergie, les autorisations portent sur deux centrales de 9,8 MW et 7,2 MW dans la région du Moyen Atlas. Elles font suite à l’avis technique positif rendu par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) pour leur raccordement au réseau national.

Les agences des bassins hydrauliques concernées ont également rendu un avis favorable. L’électricité produite par ces centrales sera vendue dans le cadre de contrats de gré à gré à long terme en cours de négocia­tion avec des clients privés.

«Ces autorisations couronnent le travail de fond réalisé depuis trois ans par notre équipe marocaine » a déclaré Sébastien Clerc, direc­teur général de Voltalia. «Elles confirment la capacité de Voltalia à se positionner comme un partenaire de premier choix pour assurer l’approvisionnement en électricité de ses clients à un prix compétitif», ajoutait Yoni Ammar, directeur général de Voltalia Maroc.

A lire aussi…

Développement du cabinet CMS Francis Lefebvre

La filiale marocaine de CMS Francis Lefebvre Avocats, l’un des principaux cabinets d’avocats d’affaires internationaux basé en France, est deve­nue, le 1er janvier 2018, CMS Francis Lefebvre Maroc Conseil juridique et fiscal.

Ce début d’an­née a également coïncidé avec son déménage­ment dans de nouveaux locaux à Casablanca. « Notre cabinet connaît une croissance importante depuis sept ans. Nous accompagnons un nombre grandissant de clients dans des secteurs d’activité aussi variés que l’automobile, l’aéronautique, la distribution, la finance, les énergies renouvelables et les hydrocarbures, l’immobilier, le tourisme, etc. », souligne Marc Veuillot, Managing Partner de la filiale marocaine.

« Nous nous devons de toujours mieux servir nos clients. Ces nouveaux locaux, plus modernes et fonctionnels, nous permettront de les accueillir dans des conditions optimales».

Par GC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

  • Soutien bienvenu de la BAD à Inga 3

    La Banque africaine de développement a réaffirmé son soutien au méga barrage d’Inga 3, dont le financement et les objectifs doivent être réaffirmés. Le projet est au cœur de l’ambition de la BAD d’« éclairer l’Afrique ».

  • Niger : Regain d’intérêt pour le solaire

    L’ensoleillement du Niger offre une opportunité aux investisseurs intéressés par le solaire. La demande potentielle est forte, la volonté politique est enfin au rendez-vous, reste à établir un environnement économique attractif, face aux coûts initiaux élevés.

  • RD Congo : Le gaz inexploité du lac Kivu

    De plus en plus de voix s’élèvent au sein de la société civile pour réclamer l’exploitation du gaz méthane contenu dans le lac Kivu, en vue d’accroître la production énergétique de la RD Congo.

Share This