Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Energie

La Guinée et sa centrale thermique Tè Power

Une nouvelle centrale électrique d’une puissance installée de 50 MW est en construction à Conakry par la société de projet guinéenne Tè Power Company (TPC).

Le projet Tè Power est soutenu par Endeavor Energy, développeur principal et actionnaire majoritaire (96 %), et par Energie, environnement et mines S.A. (E2M), compagnie d’exploitation minière et d’électricité mauritanienne.

Tè Power sera le premier projet d’électricité indépendant (IPP) en Guinée soutenu par des institutions internationales de financement du développement sous un modèle de financement de projet.

Des accords de financement ont été conclus avec l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) américaine et CDC Group PLC en novembre 2017, et TPC a atteint la clôture financière et lancé les travaux de construction en mars 2018.

L’investissement de 121 millions de dollars est assuré par des capitaux propres d’Endeavor à hauteur de 32 millions $ et par l’OPIC et CDC Group pour 89 millions $. En outre, l’OPIC accorde une garantie sur les risques politiques jusqu’à 30 millions $.

Tè Power sera le premier projet d’électricité indépendant (IPP) en Guinée soutenu par des institutions internationales de financement du développement sous un modèle de financement de projet.

Alimenté par du fuel lourd, le projet apportera d’ici mi-2019 une capacité de production d’électricité supplémentaire à un marché guinéen actuellement déficitaire.

Promoteur privé indépendant et international spécialisé dans le développement, le financement, la construction et l’exploitation d’installations de production d’énergie dans toute l’Afrique, Endeavor Energy est partenaire du programme Power Africa du gouvernement américain.

Société de portefeuille de Denham Capital, fonds de capital-investissement comptant approximativement 9 milliards $ sous gestion, Endeavor est aussi conseiller stratégique de la plateforme GIF (Global Infrastructure Facility) mise en place par la Banque mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts