Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Energie

Aenergy, première entreprise africaine à recevoir une certification anti-corruption

Aenergy, l’une des principales entreprises africaines du secteur de l’énergie et des transports, est devenue la première du continent à être distinguée par le Bureau Veritas pour ses pratiques professionnelles exceptionnelles.

Par NAF

Aenergy, société angolaise exploitant la plus importante centrale thermique du pays et fournisseur de moteurs de locomotive aux chemins de fer nationaux, a reçu le certificat de conformité au « Système de management anti-corruption ».

La certification ISO 37001 reflète les mesures proactives de lutte anti-corruption qu’Aenergy a su adopter pour se développer de façon transparente en Afrique. Le Bureau Veritas a également constaté que l’entreprise, basée à Luanda, s’appuie sur les normes internationales de sauvegarde et d’activité commerciale.

Aenergy est une société panafricaine qui possède trois bureaux en Afrique et un au Portugal. La société mène actuellement plusieurs projets en Afrique et dans le monde, notamment au Ghana, au Cameroun, en Namibie, à Singapour, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

« Cette certification témoigne des valeurs éthiques et de la stratégie anticipative d’Aenergy dans toutes ses activités en Afrique. Nous avons pour objectif de devenir le chef de file dans le domaine de l’énergie renouvelable et du financement climatique ; de fournir de meilleures conditions de vie et de créer des emplois pour les Africains sur l’ensemble du continent », a déclaré Ricardo Machado, Président d’Aenergy.

Aenergy est une société panafricaine qui possède trois bureaux en Afrique et un au Portugal. La société mène actuellement plusieurs projets en Afrique et dans le monde, notamment au Ghana, au Cameroun, en Namibie, à Singapour, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Dans son engagement en faveur de l’innovation, Aenergy prévoit également d’émettre des « obligations vertes » à hauteur de 400 millions USD dans le cadre de projets d’énergie renouvelable en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

  • Niger : Regain d’intérêt pour le solaire

    L’ensoleillement du Niger offre une opportunité aux investisseurs intéressés par le solaire. La demande potentielle est forte, la volonté politique est enfin au rendez-vous, reste à établir un environnement économique attractif, face aux coûts initiaux élevés.

  • RD Congo : Le gaz inexploité du lac Kivu

    De plus en plus de voix s’élèvent au sein de la société civile pour réclamer l’exploitation du gaz méthane contenu dans le lac Kivu, en vue d’accroître la production énergétique de la RD Congo.

  • L’Afrique au coeur des solutions innovantes

    Le combat contre le réchauffement climatique et pour la transition énergétique est une cause mondiale. L’Afrique trouve sa pleine place dans les débats. Ses innovations …