Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Dossier UNFPA

Crise du Sahel : Vers des solutions durables

Au Sahel, le catastrophisme n’est pas une fatalité. Il est toujours possible de se sortir des crises et des situations les plus complexes. Cela suppose, à l’évidence, une bonne compréhension de la problématique et d’adopter une logique volontariste. 

Par Mabingue N’Gom

Depuis 2012, pour ne pas remonter à plus loin, le Sahel est traversé par des crises multiformes qui plongent les populations dans la détresse. Affrontant l’urgence, les États et les acteurs de la société civile sont engagés dans une course contre la montre.

Un symposium qui prend date : Le lien entre la démographie, la paix et la sécurité

Les acteurs engagés sur le terrain ont décidé de lancer une série de consultations nationales dans les pays du Sahel central (Burkina Faso, Mali, Niger).  Ils vont  débattre en profondeur des défis liés à la démographie et à la sécurité sur la base des résultats des études monographiques et des travaux de modélisation statistique traités dans l’important  Dossier que nous publions en exclusivité sur notre site.

Les conclusions de ces consultations nationales seront présentées lors du Symposium international de haut niveau qui se tiendra en décembre  2020. Le Symposium constituera le point d’orgue du processus engagé en janvier 2020.

Il s’agit de prendre conscience, plus que jamais, de l’interaction entre la démographie, la paix et la sécurité.  Il est nécessaire de se concentrer sur les causes structurelles et de mettre en œuvre des politiques et programmes qui permettent d’aborder la question de la fragilité actuelle du Sahel de manière plus holistique. Tout cela conditionne la stabilité de la région et le bien-être des populations.

Pour modifier la donne et donner un élan durable à cette région, les études et les recherches recommandent aux décideurs d’agir sur les facteurs structurels qui entretiennent la fragilité du Sahel. Lesquels s’articulent autour des mécanismes qui relient démographie, sécurité et paix. 

Afin d’affiner les analyses menées jusqu’ici sur ces sujets, une équipe de chercheurs et d’experts a conduit des travaux empiriques s’intéressant aux pays du Sahel central (Niger, Mali, Burkina Faso).

Ces travaux sont conduits par le Fonds des Nations unies pour la population. Sur le terrain, l’UNFPA mène sans relâche des actions en faveur de la santé reproductive, des droits humains – notamment ceux de la femme. L’UNFPA aide le Sahel à capturer le « dividende démographique », c’est-à-dire à faire de sa formidable jeunesse le fer de lance de son émergence. L’action porte en elle un paradigme nouveau. Nous verrons que les trois monographies résumées dans ce dossier marquent une rupture avec les précédentes études en ce qu’elles permettent d’apporter des réponses propres au Sahel.

Pour mesurer le degré de fragilité, il suffit de bien considérer la réalité des chiffres. Au Sahel, le ratio de dépendance – part de la population qui dépend des autres pour vivre –, se situe autour de 85,2 %, avec d’énormes disparités. Il s’élève à 97 % au Tchad et au Mali et à 121,2 % au Niger.

Cette vue de l’intérieur fournit aux décideurs des solutions à mettre en œuvre pour sortir les peuples de la région des affres de l’urgence. L’ampleur des défis montre que les jeunes, comme dans le reste du continent, aspirent à un avenir en matière d’éducation et d’emploi.

Vers des solutions durables

 

Si ce chantier doit figurer en haut des priorités, les pays restent sous pression face à la déstabilisation menée par des groupes djihadistes. Dans ce combat contre les violences, les États consacrent entre 12 % et 25 % de leurs budgets à la défense et à la sécurité, détournant ainsi des sommes importantes des secteurs sociaux prioritaires comme la santé.

L’appropriation de nouvelles priorités par les leaders de la région constitue une étape cruciale pour s’acheminer dans un processus de stabilisation et, à terme, de résilience. La prise de conscience par les décideurs des enjeux et l’opérationnalisation des recommandations des experts doivent être appuyées par l’ensemble des acteurs à travers le monde pour accompagner les pays du Sahel.

MN

Une réponse à “Crise du Sahel : Vers des solutions durables”

  1. Author Thumbnail Alain Akpadji dit :

    Merci beaucoup Mabingue de nous aider à établir une base solide sur cette question démographie paix et sécurité . A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This