x
Close
Diplomatie

Fortifier la relation Afrique – Europe

Fortifier la relation Afrique – Europe
  • PubliéJanuary 19, 2022

Les 17 et 18 février 2022, se déroulera le prochain Sommet Union européenne – Union Africaine, à Paris, sous le patronage du président français Emmanuel Macron. Au menu des discussions, notamment, la place des relations économiques entre les deux continents, marquées par la place insuffisante de l’Afrique dans les chaînes de valeur mondiales.

Par Paule Fax

Feront aussi l’objet de discussions, – voire, espérons-le, de décisions –, les questions du climat, de l’énergie, des migrations, etc., sans oublier l’urgente question de l’équité dans l’accès aux vaccins. Ce rendez-vous fait l’objet de réunions préparatoires entre dirigeants et de conférences de toute sorte.

Le 27 janvier, il s’agira de débattre des migrations et des mobilités, en vue de trouver les meilleures pratiques de coopération dans ce domaine. Sont attendues les propositions du président Paul Kagame (Rwanda), de Papa Amadou Sarr, ministre, délégué général à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Sénégal), Patrick Youssef (ICRC Africa), du jeune universitaire Alexander Betts, de Youssef Amrani, ambassadeur du Maroc auprès de l’UE, etc.

De son côté, la Fondation Afrique – Europe a décidé de réunir des personnalités du monde politique, des affaires et de la société civile, afin de débattre de ces sujets majeurs.

La Fondation Afrique-Europe a été cofondée par Friends of Europe et la Fondation Mo Ibrahim, en partenariat avec l’African Climate Foundation et The ONE Campaign, entre autres partenaires. Elle entend faciliter le dialogue entre les politiques et la jeunesse des deux continents, et catalyser des partenariats fructueux et concrets. Dans la perspective du Sommet UE-UA, elle organise trois débats de haut niveau.

Ainsi, ce 20 janvier à 17 heures CET, elle consacre une réunion sur le climat, quelques semaines après une COP26 jugée décevante.

Sommet UE & UA

Le débat explorera les moyens d’assurer une transition énergétique qui fonctionne pour tous, notamment grâce à des ressources financières appropriées. Avec des intervenants comme Wanjira Mathai (World Ressource Institute), Damilola Ogunbiyi (Sustainable Energy for All), Benedict Oramah (Afreximbank). Sont également annoncées des interventions du président Macky Sall (Sénégal) qui prendra bientôt la tête de l’Union africaine, de Vera Songwe (CEA), côté africain.

Le 27 janvier, il s’agira de débattre des migrations et des mobilités, en vue de trouver les meilleures pratiques de coopération dans ce domaine. Sont attendues les propositions du président Paul Kagame (Rwanda), de Papa Amadou Sarr, ministre, délégué général à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Sénégal), Patrick Youssef (ICRC Africa), du jeune universitaire Alexander Betts, de Youssef Amrani, ambassadeur du Maroc auprès de l’UE, etc.

Enfin, le 3 février, sera analysée l’épineuse question de l’accès équitable aux vaccins dans le partenariat Afrique-Europe. « Le débat permettra également d’examiner ce qu’il faut faire pour assurer le développement de la capacité locale de fabrication de vaccins en Afrique », explique la Fondation.

La parole de John Nkengasong (Africa CDC) sera écoutée, de même que celle de Morena Makhoana (Biovac Institute), ou celle de Chrysoula Zacharopoulou, qui représente le dispositif Covax. Tous ces débats seront retransmis ou accessibles via les réseaux sociaux.

Renseignements sur www.friendsofeurope.org

 

Écrit par
Par Paule Fax

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.