x
Close
Diaspora Société

Hinda Djeridi, une activiste sociale

Hinda Djeridi, une activiste sociale
  • Publiéaoût 18, 2022

La présidente d’Inaya sans frontières a été primée à l’occasion de la Journée nationale de la Femme tunisienne, le 13 août 2022. Un encouragement pour le travail de terrain qu’entreprend la jeune femme, à travers ses nombreuses actions humanitaires et sociales.

 

Pour Hinda Djeridi, recevoir un prix au sein du théâtre municipal de Sfax constitue un grand honneur, qui porte tout un symbole : « Je suis heureuse de recevoir une invitation d’honneur, puis ce prix à Sfax, la ville de naissance de mes parents. » Les actions humanitaires de l’activiste sociale à travers le pays, son engagement au service de l’humanité et du rapprochement des peuples et du dialogue interreligieux, sont ainsi reconnues. Hinda Djeridi représente un modèle de réussite en tant que femme tunisienne vivant à l’étranger, elle est un modèle également pour de nombreuses femmes et hommes, une source d’inspiration notamment pour beaucoup jeunes filles. 

Hinda Djeridi est également journaliste et présentatrice sur ERE TV, une chaîne de télévision française au service de l’humanité, du rapprochement des peuples et du dialogue interreligieux.

En Tunisie, la cérémonie de remise du prix a été organisée par le commissariat régional des Affaires de la femme et de la famille. Elle s’inscrit dans le cadre de la Journée nationale de la Femme tunisienne 2022, qui se déroule chaque 13 août. La participation de la Délégation régionale de l’Office des Tunisiennes de l’étranger de Sfax, de la Délégation régionale pour la femme, la famille et l’enfance de la région de Sfax ainsi que de l’Union régionale pour la femme ont été hautement appréciation par les organisateurs. La soirée a été marquée par un spectacle, « Aziza Ottoman » de la comédienne Aziza Boulabiar, inspiré par l’histoire de l’empire Ottoman. 

Hinda Djeridi a toujours œuvré pour l’autonomisation de la femme et son indépendance financière. Créée en 2019, son association, Inaya sans frontières, s’engage dans la scolarisation des jeunes filles à l’école en Afrique, notamment en Tunisie et au Sénégal. Selon les besoins des populations, elle procède à l’achat de machines à coudre, de four et de machine à pétrir le pain, de réfection de toitures de maison, de la prise en charge d’enfants en situation de handicap, d’achat de médicament et autres produits. 

 

Une reconnaissance

C’est grâce à l’œil vigilant de Nessrine Elmabrouk, la déléguée régionale à l’office des Tunisiens à l’étranger que son profil a été identifié parmi les Tunisiennes vivant dans la diaspora porteuse de projet social et qui œuvre pour leur pays d’origine. L’objectif est de reconnaître le travail fait par les différents acteurs qui œuvre dans l’humanitaire mais surtout ceux qui font la promotion de la femme et des jeunes filles. L’obtention de ce prix aujourd’hui qui magnifie son travail sur le terrain, est une reconnaissance pour ses actions.

Hinda Djeridi

Hinda Djeridi est également journaliste et présentatrice sur ERE TV, une chaîne de télévision française au service de l’humanité, du rapprochement des peuples et du dialogue interreligieux. Les domaines de la solidarité et de l’humanitaire sont une priorité pour la présidente d’Inaya sans frontières. Elle reçoit ce prix, en 2022, en tant que femme d’origine tunisienne vivant à l’étranger donnant une bonne image de la Tunisie et faisant la promotion de la « destination Tunisie ». 

 

Hinda Djeridi reçoit son prix
Hinda Djeridi, au centre gauche, reçoit son prix des mains de Nesrine Elmabrouk, déléguée régionale à l’office des tunisiens à l’étranger, à Sfax.
 

@NAW

Écrit par
Aïssatou Diamanka Besland

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.