x
Close
Culture

L’industrie musicale convoite l’Afrique francophone

L’industrie musicale convoite l’Afrique francophone
  • Publiéavril 24, 2024

La célèbre productrice Binetou Sylla, fondatrice du label indépendant Wèrè Wèrè Music, prend la direction de Def Jam Africa, le label de Universal Music France.

 

Dédié au développement des artistes africains francophones, le partenariat entre Binetou Sylla et Universal Music France favorisera la découverte et l’épanouissement de nouveaux talents et de talents existants, juge le géant de la production artistique.

Ce rapprochement de Capitol Label Services et Def Jam Africa, deux structures d’Universal, avec Wèrè Wèrè Music, fondé par Binetou Sylla, avec permettra aux artistes de Def Jam Africa d’exceller à l’échelle mondiale et de continuer à suivre le modèle de Def Jam Recordings. Depuis plus de 35 ans, ce label américain est l’avant-garde du hip-hop et de la culture urbaine dans le monde entier.

« L’Afrique subsaharienne francophone est le plus grand moteur de croissance en Afrique et reste un centre de talents musicaux de classe mondiale qui a grandement influencé et impacté la musique française d’hier et d’aujourd’hui, notamment grâce aux diasporas. »

De son côté, Binetou Sylla compte une dizaine d’années d’expérience à la tête de labels indépendants entre Paris et le continent africain, dont Syllart Records. La jeune femme apporte donc son expertise à ce nouveau partenariat, qui se concentrera sur la découverte et la production d’artistes authentiques à travers des projets musicaux panafricains innovants, capables d’atteindre un public mondial.

Grâce au réseau Universal Music et à ses équipes, les artistes de Def Jam de l’Afrique francophone pourront atteindre le plus grand nombre possible de spectateurs. Def Jam Africa a été lancé pour la première fois sur les marchés francophones en 2020, et la nomination de Sylla Binetou marque le début d’un nouveau chapitre passionnant pour le label, avec d’autres annonces de signatures et de projets à suivre dans les mois à venir.

La musique africaine s’impose rapidement comme la nouvelle force dominante de l’espace musical mondial, considère Universal. Le marché de l’Afrique subsaharienne est la région qui connaîtra la plus forte croissance en 2023, selon le Global Music Report de l’IFPI (+24,7 %).

 

Talents sans frontières

Ce partenariat s’inscrit également dans la stratégie d’Univeral Music visant à accroître sa présence et à accélérer sa croissance sur les marchés musicaux à fort potentiel dans le monde entier, comme en témoigne l’acquisition récemment annoncée d’une participation majoritaire dans le label nigérian Mavin Global, en cours d’approbation des autorités réglementaires.


Binetou Sylla avait repris Syllart à la disparition de son père, Ibrahima Sylla, fondateur de ce label, en 2013.
Binetou Sylla avait repris Syllart à la disparition de son père, Ibrahima Sylla, fondateur de ce label, en 2013.

Binetou Sylla se dit « fière » d’unir ses forces à celles d’Universal Music France. Dont les équipes « partagent la même vision et la même passion pour le développement international des artistes régionaux d’Afrique francophone ».

En s’associant avec Universal Music, Wèrè Wèrè Music est « particulièrement bien placé pour assurer le succès commercial et mondial de talents africains uniques à travers le continent ». Pour la productrice, « Def Jam, notre force motrice, est une marque puissante et fédératrice dans l’écosystème francophone et international. Def Jam Africa est plus qu’un simple label musical, c’est l’incarnation d’un ensemble de valeurs authentiques qui ne font aucun compromis sur l’excellence artistique. »

Olivier Nusse, président d’Universal Music France, se déclare « très honoré » de pouvoir s’appuyer sur l’« expertise unique » de Binetou Sylla et de son équipe pour faire découvrir de nouveaux talents d’Afrique francophone à l’Afrique, à la France et au reste du monde. « Après les récents succès mondiaux des artistes anglophones, je suis absolument convaincu que la scène francophone brillera elle aussi sur la scène mondiale ! »

Avis partagé par Franck Kacou, directeur général d’Universal Music Africa : « Je connais la passion et l’expertise de Binetou et, combinées aux compétences de nos équipes de Capitol et d’Universal Music France, cela ne fera que créer plus d’opportunités et de succès pour les nombreux talents de l’Afrique francophone. »

Enfin, Alexandre Kirchhoff, directeur général de Capitol Label Services, rappelle combien l’« Afrique subsaharienne francophone est le plus grand moteur de croissance en Afrique et reste un centre de talents musicaux de classe mondiale qui a grandement influencé et impacté la musique française d’hier et d’aujourd’hui, notamment grâce aux diasporas ». Dès lors, « notre vision commune ne connaît pas de frontières et nous nous réjouissons de cette aventure musicale passionnante et qui s’annonce extrêmement productive ».

@AB

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *