African Banker

RSS 2
  • Analyses
  • Assurances
  • Décideurs
  • Évenements
  • Finances et Marchés
  • Activités Bancaires
  • Transferts d'argent
  • Actualité
  • Tribune
  • Coopération
  • Interview
  • Entretien exclusif
  • Entretien
  • Bourse
  • Finance
  • Publicité

Finance : Une diversification bien engagée

Largement dominé par les banques et les compagnies d’assurances, le système financier burkinabè compte des activités dynamiques de microfinance et de Mobile Money, qui ont fortement contribué, ces cinq dernières années, à améliorer l’inclusion financière.

Le F.CFA, un amour d’Eco

Le 10 avril 2019, notre chroniquer Désiré Mandilou indiquait pourquoi le F.CFA allait disparaître et il en donnait les arguments. L’annonce faite le 21 décembre 2019 par Alassane Ouattara et Emmanuel Macron à Abidjan révélant le remplacement du F.CFA par l’Eco, lui donne entièrement raison.

La BSIC en quête d’un nouveau souffle

La Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce étant confrontée à de grosses difficultés, ses actionnaires veulent la remettre sur pied.

Banques : La croissance se poursuit

Les perspectives sont meilleures pour la plus grande économie d’Afrique, qui compte également quelques-unes des banques les plus rentables.

Olivier Santi* : Notre ADN est particulier

La Banque Outarde, dernière-née des banques sénégalaises, ambitionne, de « réenchanter » le métier de la banque, dans un environnement très concurrentiel.

Les banques sud-africaines culminent

Malgré le déclin du rand et le ralentissement économique de l’Afrique du Sud, Standard Bank demeure en tête du classement…

Réinventer la banque

Le Forum d’été du Club des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique a permis de riches échanges, en particulier sur les stratégies à succès…

La décennie perdue

Le tableau de la situation économique de la Tunisie n’est guère flatteur en dépit de quelques apparences trompeuses.

En quête de nouvelles ressources

Un an et demi après avoir recouru au « financement non conventionnel » pour combler un déficit budgétaire abyssal, la Banque d’Algérie a mis fin à l’opération.