Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Art & Culture

Pharmakon, remède et poison de Antoine Renard

Pharmakon, l’exposition de l’artiste Antoine Renard est un condensé de ses nouvelles productions.

Par SD, envoyé spécial à Sète

Celles-ci ont été réalisées au terme de son séjour comme pensionnaire à la résidence de la Villa Médicis en 2019. C’est là-bas, plus exactement dans la ville de Rome, qu’il a mené des recherches diverses et multiples autour du parfum.

Le parfum, dans l’univers Renard, est élaboré tel un pilier de la psyché, de la mémoire et de l’identité. C’est sans doute un secret de Polichinelle, car pour avoir un travail si abouti, objet de l’exposition, Antoine Renard s’est adossé sur un double outil :

 

Antoine Renard

Les cultures antiques et chrétiennes réputées pour leur immense expérience du parfum dans son rapport à la santé/guérison, à la cosmogonie mystique et au corps dans son intégralité.

Le choix de la ville n’est pas anodin, car Rome est aussi connu pour le caractère singulier et pluralisant de sa culture.  Renard s’en est donc inspiré.

 

Tout comme il s’était inspiré de son séjour au Pérou où il avait approfondi ses connaissances sur les rituels de guérison sur des malades péruviens. A cette occasion, l’artiste découvre les pratiques olfactives de soins. Et cela se voit dans son travail.  

@SD

POUR EN SAVOIR DAVANTAGE

Pharmakon de Antoine Renard du 09 octobre 2021 au 6 février 2022 au Centre régional d’art contemporain (CRAC) de Sète. Ouvert tous les jours de 12h30 à 19h00 sauf mardi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts