x
Close
Art & Culture

Du beau monde aux All Africa Music Awards

Du beau monde aux All Africa Music Awards
  • Publiéseptembre 22, 2022

Le concours Afrima, mené en collaboration avec la Commission de l’Union africaine, a publié sa liste des nominés pour l’édition 2022. L’Afrique de l’Ouest est particulièrement bien représentée. Le vote du public débute le 25 septembre, pour des récompenses remises courant décembre.

 

Tiré d’un total de 9 067 entrées soumises- le nombre le plus élevé jamais enregistré par les  récompenses, depuis sa création – le jury Afrima a sélectionné un total de 382 nominations à travers 39 catégories, pour représenter les cinq régions d’Afrique, ainsi que la diaspora.

Ce jury, composé d’un comité de douze experts musicaux, ainsi que des représentants de la Commission de l’Union africaine.

Le logo de l’événement.

En tête des nominations, l’Afrique de l’Ouest, avec 134 candidatures, soit 35 %, suivie de l’Afrique de l’Est (69 candidatures), de l’Afrique australe (68 nominations). L’Afrique centrale envoie 52 candidats, l’Afrique du Nord 49 candidatures. Dix candidats sont issus de la diaspora.

Au-dessus du lot de la liste avec le plus de nominations, cette année, se trouve le Sud-Africain Costa Titch, avec six nominations pour son hit de 2021, Big Flexa, notamment dans les catégories Chanson de l’année et Artiste de l’année.

Le maestro congolais Dadju (photo, à gauche) est également cité six fois, notamment dans les catégories Meilleur artistes d’Afrique centrale et Album de l’année. Le rappeur ivoirien Didi B glane cinq nominations dans la catégorie, dont Meilleur artiste masculin en Afrique de l’Ouest et Chanson de l’année. Autant de nominations pour le chanteur algérien Soolking (photo, à droite), dont Meilleur artiste masculin en Afrique du Nord et Album de l’année. Ainsi que pour le chanteur égyptien Wegz.

Afrima est une plateforme musicale qui reconnaît et récompense le travail et les talents des artistes africains à travers les générations. Le concours veut stimuler le dialogue entre les Africains, et avec le reste du monde, en particulier sur le potentiel des arts créatifs.

D’autres artistes sont à l’honneur, comme les « non-conformistes nigérians » Burna Boy, Fireboy, Kizz Daniel et Tiwa Savage.

Afrima ne peut pas oublier d’autres superstars africaines comme Zakes Bantwini (Afrique du Sud), Marwan Moussa (Égypte) et Nomfundo Moh (Afrique du Sud).

 

Le public pourra voter

Parmi les artistes reconnus comme étant « les plus prometteurs », figure Grande Toto (Maroc).

L’un des membres du jury de l’Afrique australe, salue l’« étendue de la musique de tout le continent que nous avons considérée lors de l’adjudication Afrima ». Il est « encourageant de voir autant de superstars africaines sur la liste, ainsi que d’autres étoiles montantes qui ont eu une année incroyable, et, enfin, beaucoup de nouvelles découvertes musicales. L’avenir est radieux pour le continent ! ».

Le public pourra voter en ligne à partir du dimanche 25 septembre sur www.afrima.org, jusqu’au 10 décembre.

« Dans l’ensemble, nous sommes très fiers et confiants dans notre travail, et nous continuerons à Intensifier nos efforts pour faire en sorte que l’Afrima reste la reconnaissance ultime de l’Afrique la musique à l’échelle mondiale en ligne avec sa vision », commente Angela Martins, responsable de la culture, Commission de l’Union africaine.

Les All Africa Music Awards 2022 se tiendront désormais du 8 au 11 décembre. Une annonce spéciale sera faite sur le pays hôte et sur lieu des récompenses, le 30 septembre. La cérémonie de remise des prix Afrima comprendra une fête de quatre jours de musique, l’extravagance et le  glamour visant à célébrer l’Afrique, à reconnaître les talents et à développer l’économie et à ouvrir les frontières de la culture et de l’industrie créative sur le continent.

L’événement est commencera par la soirée de bienvenue, suivie de l’Afrima Music Village, la visite de la ville hôte, l’Africa Music Business Summit et la présentation des nominés, et se terminera par la cérémonie de remise des prix en direct diffusée à plus de 84 personnes des pays du monde entier.

 

Le rappeur Didi B.

 

Afrima est une entreprise axée sur la jeunesse, Il s’agit ici d’une plateforme musicale qui reconnaît et récompense le travail et les talents des artistes africains à travers les générations. Le concours veut stimuler le dialogue entre les Africains, et avec le reste du monde, en particulier sur le potentiel des arts créatifs pour favoriser le réel humain, en plus de contribuer de manière significative à la cohésion sociale, ainsi qu’au  développement durable en Afrique. Le programme des événements est conforme à l’Agenda 2063 qui définit l’Aspiration 5 comme le développement du secteur des arts et de la culture y compris ses industries culturelles et créatives, afin de stimuler le développement de l’économie africaine.

 @NA

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.