Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Une logistique portuaire décarbonée

Les ports gérés par Bolloré et ses filiales progressent dans l’obtention du label Green Terminal lancé cet été par le groupe. Au Ghana, Meridian Port Services gagne ses étoiles, tandis que Freetown Terminal s’équipe en appareils électriques.

Par Marie-Anne Lubin

Bolloré Ports a commandé deux nouveaux tracteurs portuaires électriques et une station multicharge pour équiper Freetown Terminal, en Sierra Leone. Il s’agit de la troisième commande de Bolloré Ports, qui y voit la confirmation du succès dans son partenariat avec l’entreprise Gaussin.

En effet, le tracteur acquis est l’aboutissement d’une mise en synergie des expertises de Gaussin dans la production de véhicules de manutention, de Blue Solutions, filiale du groupe Bolloré, dans la production de batteries électriques et de Bolloré Ports dans la logistique portuaire.

« Nous poursuivons aujourd’hui nos investissements pour intégrer les enjeux environnementaux dans notre stratégie de développement et ainsi contribuer à réduire l’impact de nos activités sur l’environnement. »

Ce modèle 100 % électrique permet notamment de réaliser d’importantes économies d’énergie et de contribuer à une logistique portuaire totalement décarbonée, mais aussi de réduire les coûts de maintenance tout en renforçant la productivité, la sécurité et le confort de conduite.

L’acquisition de ces nouveaux équipements s’inscrit dans le processus de labellisation « Green Terminal » lancé par Bolloré Ports en juin 2021 avec l’objectif de décarboner progressivement le transport de conteneurs et de véhicules roulants dans ses terminaux portuaires.

Cette démarche, couvrant l’ensemble des préoccupations environnementales, s’appuie sur une méthodologie complète déclinée à travers huit piliers fondamentaux. L’intégralité du processus, depuis la définition du projet jusqu’à la conduite des audits, a été validée par le spécialiste de la certification Bureau Veritas.

« Cette nouvelle acquisition pour équiper Freetown Terminal nous permettra de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de façon significative et d’améliorer notre productivité grâce à la technologie développée en synergie avec Blue Solutions et Gaussin », explique Olivier de Noray, directeur général Ports et Terminaux de Bolloré Ports. « La mise en application du processus de labellisation Green Terminal se poursuit dans le réseau opéré par Bolloré Ports. »

Deux étoiles au Ghana

Le terminal à conteneurs de Freetown a bénéficié récemment d’importants travaux d’extension et a également investi dans de nouveaux équipements ultramodernes pour accueillir des navires de grande capacité. « Nous poursuivons aujourd’hui nos investissements pour intégrer les enjeux environnementaux dans notre stratégie de développement et ainsi contribuer à réduire l’impact de nos activités sur l’environnement », précise Bertrand Kerguelen, directeur général de Freetown Terminal.

Bolloré Ports est un acteur global de l’activité portuaire opérant 21 concessions dans le monde dont seize sur le continent africain. Premier acteur d’infrastructures portuaires en Afrique, Bolloré Ports continue à se développer et à investir en Afrique, ainsi que sur d’autres continents.

Son savoir-faire s’articule autour de trois principaux domaines d’expertise : la gestion de concessions portuaires, la manutention portuaire et la consignation maritime.

Au Ghana, Bolloré Ports vient également d’obtenir le label Green Terminal certifié par Veritas. Plus précisément, il s’agit du terminal 3 de Meridian Port Services (MPS), une coentreprise entre Il entre APM Terminals, Ghana Ports and Harbours Authority et le groupe français.

Selon cette grille de notation « maison » le terminal a obtenu une note de 86%, soit deux étoiles. Ici aussi, la certification du terminal 3 de MPS, comme un « terminal vert » récompense l’engagement de la direction et des actionnaires du Terminal en faveur de la préservation de l’environnement.

Lancé en juin 2021, le label « Green Terminal » repose sur divers piliers tels que la gestion optimisée grâce à un système de management environnemental basé sur la norme ISO 1400, la valorisation des déchets, le traitement et contrôle de l’eau et de l’air, la transition énergétique, la formation des employés aux bonnes pratiques liées aux enjeux environnementaux, etc.

Selon le groupe, les terminaux à conteneurs de Bolloré Ports concernés par la démarche seront audités tous les ans en vue de recevoir une attestation de conformité délivrée par le bureau de contrôle.

@Malu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts