x
Close
African Business

Une collaboration public-privé réussie

Une collaboration public-privé réussie
  • Publiéfévrier 29, 2024

La zone économique d’Abia, au Nigeria, trouve un regain de dynamisme à la faveur d’une centrale électrique, fruit de la collaboration des États, des institutions financières et de groupes privés.

 

Le Nigeria vient d’inaugurer le site Geometric Integrated Power à Aba, dans l’État d’Abia, marquant ainsi une nouvelle étape en matière d’approvisionnement en électricité. Cette installation sans précédent, d’une capacité de 141 mégawatts – répartis sur les trois turbines –avec un potentiel d’expansion de 188 MW, est prête à fournir de l’électricité en continu dans neuf districts du pays. Pour Aba, un pôle d’activités animé, cette infrastructure est synonyme de rajeunissement économique et social.

« Des projets tels que cet IIP catalyseront le commerce et le développement économique au Nigeria et dans toute la région », juge le PDG d’Afreximbank.

En effet, Aba est réputée pour ses industries artisanales et ses petites entreprises spécialisées dans la fabrication d’articles en cuir, de tissus et de services connexes. Outre l’amélioration de la fourniture et de la fiabilité de l’électricité, Aba IPP devrait renforcer les efforts d’industrialisation et accroître la production des petites et moyennes entreprises, ainsi que des industries locales.

L’histoire du projet s’étend sur plus de vingt ans et a été marquée par des obstacles financiers et logistiques. L’achèvement de cette installation est l’aboutissement des efforts déployés par les différentes parties prenantes, y compris les institutions financières telle Afreximbank et le soutien du gouvernement, pour surmonter les difficultés telles que les intérêts particuliers, l’ineptie du gouvernement et l’ingérence politique qui avaient précédemment retardé sa progression. Le soutien de la Nigerian National Petroleum Company, s’est révélé crucial en raison de l’absence d’approvisionnement en gaz naturel.

Pour les habitants, les entrepreneurs, cette centrale représente davantage qu’une lueur d’espoir, compte tenu des infrastructures vétustes, synonymes de coupures de courant. Les industries manufacturières verront leur coût de production diminuer. Il en est attendu un triplement de la production industrielle, la création de millions d’emplois et l’arrivée de nombreux investisseurs locaux et internationaux.

Lors de l’inauguration, conduite par le vice-président Kashim Shettima, l’accent a été mis sur la nécessité d’une coopération communautaire pour préserver cette infrastructure essentielle. Le succès du projet dépend non seulement de la technologie et de l’investissement financier, mais aussi de la responsabilité collective de la communauté locale de le protéger et de l’entretenir.

 

Relever les défis énergétiques

Quel que soit le pays, une distribution adéquate de l’énergie est fondamentale pour le développement national et joue un rôle crucial dans la facilitation de l’industrialisation et du commerce.

En 2021, Afreximbank a accordé un prêt à terme de 50 millions de dollars à Geometric Power Limited pour soutenir l’achèvement de l’infrastructure de production et de distribution, la mise en service du gazoduc et le début des opérations du projet.

Aba IPP est unique car c’est la seule compagnie d’électricité au Nigeria qui soit totalement intégrée verticalement avec des capacités de production et de distribution intégrées. Ce modèle garantit qu’Aba IPP peut fournir de l’électricité directement à sa communauté immédiate, en donnant la priorité aux besoins locaux et en distribuant le surplus d’électricité au réseau électrique national du Nigeria. « Cette approche novatrice garantit une alimentation électrique régulière dans la zone clôturée et permet de relever les défis liés au réseau électrique national », observe une note publiée par Afreximbank. En outre, la structure intégrée favorise la création de valeur grâce à une meilleure gestion des coûts aux différents stades de la chaîne de valeur énergétique : production, distribution et collecte.

Le gouverneur de l’État d’Abia, au centre, salue le vice-président du Nigeria, Kashim Settima, lors de l’inauguration de la centrale.
Le gouverneur de l’État d’Abia, au centre, salue le vice-président du Nigeria, Kashim Settima, lors de l’inauguration de la centrale.

 

Pour Benedict Oramah, président de la Banque africaine d’import-export, la centrale électrique d’Aba, d’une capacité de 141 MW, « démontre ce qui peut être réalisé lorsque les acteurs des secteurs public et privé unissent leurs forces pour avoir un impact sur l’humanité ; des projets tels que cet IIP catalyseront le commerce et le développement économique au Nigeria et dans toute la région ».  

La centrale est équipée d’un gazoduc de 27 km pour assurer un approvisionnement régulier en combustible, de trois sous-stations de distribution remises en état, de cinq nouvelles sous-stations supplémentaires et de 140 km de lignes 33kV/11kV utilisant des câbles à fibre optique pour une communication de données sans faille.

Selon Geometric Power, plus de 370 000 emplois directs et indirects devraient être créés pendant la phase opérationnelle du projet. En outre, il existe d’importants avantages indirects pour les industries de soutien, notamment le développement de l’infrastructure routière, l’amélioration des services locaux, y compris l’amélioration de l’approvisionnement en eau, des écoles et des installations de soins de santé, une hausse de la productivité agricole en raison d’une alimentation électrique plus fiable, ainsi qu’un soutien accru aux programmes d’électrification rurale et l’augmentation des possibilités de tourisme et de loisir.

@AB

Écrit par
Aude Darc

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *