x
Close
African Business

Un appui à l’accélération des start-up

Un appui à l’accélération des start-up
  • Publiémai 23, 2024

Les structures dédiées au financement et à l’incubation d’entreprises au sein du groupe Orange s’associent à Digital Venture pour faire émerger un dispositif commun de soutien aux jeunes pousses.

 

Le salon parisien Vivatech de la haute technologie, qui fait la part belle à l’Afrique, apporte son lot de partenariats et d’accord de coopération. À commencer, cette année, par les engagements pris conjointement par les incubateurs Orange Digital Centers (ODC) et Digital Africa, la plateforme d’appui aux entrepreneurs du groupe AFD (Agence française de développement).

« Nous donnons aux start-up africaines les moyens de prospérer et de laisser leur empreinte dans un monde numérique en pleine expansion. »

Selon Asma Ennaifer,directrice exécutive RSE, communication et du programme Orange Digital Center d’Orange Afrique et Moyen-Orient, « cette initiative vient consolider le partenariat stratégique conclu en juin 2023 avec Digital Africa visant à faciliter le financement et l’accompagnement des start-up issues du réseau ODC ».

Ce partenariat s’exprime par l’engagement d’Orange Ventures et de Digital Africa de co-investir davantage auprès des start-up « accélérées » par le réseau ODC. À travers le dispositif Fuzé, il est désormais possible de doubler les fonds engagés par l’une des deux parties, moyennant une instruction commune des dossiers de candidature ainsi qu’une possibilité de financement, en commun.

Fuzé est un dispositif d’investissement d’accompagnement de l’amorçage de start-up, déployant des solutions technologiques au service de solutions à impact, en Afrique. Ce dispositif suit un modèle par palier, ciblé sur le pré-amorçage, à travers deux tickets successifs dans l’entreprise, selon son stade de développement.

Orange Digital Center est un écosystème déployé dans 17 pays en Afrique et Moyen Orient et huit pays en Europe, qui réunit dans un seul et même lieu un ensemble de programmes gratuits et ouverts à tous, allant de la formation des jeunes au numérique jusqu’à l’incubation et l’accélération de start-up en passant par l’accompagnement des porteurs de projets et l’investissement dans ces derniers. Il offre un soutien continu sur l’ensemble du cycle de vie des start-up dans le but de stimuler l’entrepreneuriat et l’innovation dans la région.

 

Des catalyseurs d’innovation

Pendant la première année, cinq start-up du réseau ODC ont reçu des financements allant jusqu’à 50000 euros par entreprise dans le cadre du programme Fuzé de Digital Africa. Parmi ces bénéficiaires, trois sont basées au Cameroun : Clinihome (Healthtech), Koree (Fintech) et Colorfol (industries culturelles et créatives). Les deux autres sont sénégalaises : Tolbi (Agritech) et Proboutik (Fintech). Ces fonds leur permettent de développer leurs activités de manière significative.

Cette nouvelle étape impliquant Orange Ventures, l’entité d’Investissement en capital-risque du groupe Orange, « traduit la volonté des deux structures d’accélérer la croissance des start-up à travers un dispositif de soutien conjoint à destination des entrepreneurs africains en recherche de financement », explique un communiqué commun.

Fayçal Adlouni, Managing Partner d’Orange Ventures, commente : « Le groupe Orange est totalement engagé à faire émerger les futurs champions de la scène technologique en Afrique et au Moyen-Orient. Ce dispositif renforcé, impliquant Orange Middle East and Africa, Orange Ventures et Digital Africa permettra collectivement de concentrer nos ressources afin de créer un environnement propice à la réussite des start-up en Afrique et au Moyen-Orient »

Asma Ennaifer, ajoute : « Les Orange Digital Centers sont de véritables catalyseurs d’innovation où les idées prennent forme et où les rêves deviennent réalité. En associant nos forces avec Orange Ventures et Digital Africa, nous donnons aux start-up africaines les moyens de prospérer et de laisser leur empreinte dans un monde numérique en pleine expansion. »

Enfin, Grégoire de Padirac, directeur exécutif de Digital Africa, se « réjouit » de ce partenariat renforcé avec Orange « avec qui nous partageons le même engagement de soutenir les entrepreneurs africains dès les premières phases de maturité en leur apportant une offre complète de financement et accompagnement ».

L’annonce de ce partenariat s’accompagne d’un appel aux jeunes pousses de faire acte de candidature. Que ce soit sur le site d’Orange Ventures, d’Orange Digital Center, ou celui de Digital Africa.

@AB

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *