x
Close
Transport

Des procédés innovants dans la logistique

Des procédés innovants dans la logistique
  • Publiéjuillet 5, 2022

Bolloré Transport & Logistics Cameroun a expédié 18 000 tonnes de  coton depuis le port de douala vers l’Inde. Une opération qui inclut l’ensemble de la chaîne de production et la chaîne logistique, suivant un processus innovant. Une expérience à renouveler.

 

Par Paule Fax

Le 2 juillet 2022, Bolloré Transport & Logistics Cameroun a expédié 18 000 tonnes de coton depuis le port de Douala à bord du navire Asian Pearl. Cette marchandise, destinée à l’exportation en Inde, a été confiée par la Société de développement de Coton (Sodecoton) et la Société cotonnière du Tchad (CotonTchad) à travers Olam Agri, filiale d’Olam international, l’un des plus grands groupes agro-industriels au monde.

« Cette opération est l’occasion de mettre en avant notre savoir-faire en mettant en place des services personnalisés et innovants qui favorisent la compétitivité de nos clients sur leurs marchés respectifs », explique Serge Angnero (Bolloré T&L).

Avant de rejoindre le port de Douala, les balles de coton ont été acheminées par camions le long des corridors Moundou-Douala et Garoua-Douala ainsi que par le train grâce à Camrail entre Ngaoundéré et Douala. Le travail en synergie des équipes de Bolloré Transport & Logistics et d’Olam Agri a permis d’optimiser les contraintes liées à la manutention des big-bags de coton et d’aboutir à la mise en œuvre de solutions innovantes sur toute la chaîne logistique.

Leur collaboration a permis notamment la confection des palettes d’entreposage, la fabrication d’outils dédiés (des palonniers), l’adaptation des engins de levage et des techniques d’entreposage ainsi que les techniques d’arrimage en cale tenant compte de la spécificité du navire.

Rohit Kumar est directeur de Shipping Olam Agri Tchad. Il se dit « satisfait » de cette opération d’embarquement : « Nous avons mis en place dans le cadre de cette opération un nouveau schéma logistique avec des solutions innovantes que nous avons conçues en collaboration avec Bolloré Transport & Logistics. Si cette opération est un succès de bout en bout, nous envisagerons à l’avenir de poursuivre le recours à ces procédés et de réduire l’usage de conteneurs pour l’ensemble de nos expéditions hors de l’Afrique de l’Ouest. »

Le responsable explique « apprécier également les efforts de Bolloré Transport & Logistics qui a fait venir spécialement ses équipes de Côte d’Ivoire et du Togo au Cameroun pour assurer le transfert de compétences et permettre ainsi l’implémentation de ce processus dans d’autres pays où nous sommes présents ».

 

Améliorer la compétitivité

C’est donc un challenge opérationnel exceptionnel que sont en train de relever les équipes sur place afin de pallier le déficit de conteneurs causé par le déséquilibre des échanges commerciaux entre l’Asie, l’Europe et les États-Unis ; déséquilibre amplifié par la pandémie de la Covid-19. « Bolloré Transport & Logistics est fier de participer à l’accomplissement de ce projet d’envergure pour notre partenaire Olam Agri et ses clients Sodecoton et CotonTchad », commente de son côté Serge Agnero, directeur régional Golfe de Guinée de Bolloré T & L. Selon qui « cette opération est l’occasion de mettre en avant notre savoir-faire en mettant en place des services personnalisés et innovants qui favorisent la compétitivité de nos clients sur leurs marchés respectifs. Notre objectif est de faire prospérer cette nouvelle méthode de transport en vrac pour répondre aux besoins divers de nos clients dans une logique d’excellence opérationnelle ».

@AB

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.