x
Close
African Business Entreprises et marchés

Tizeti envisage son entrée en Bourse

Tizeti envisage son entrée en Bourse
  • PubliéAugust 8, 2022

Le fournisseur de services Internet solaires entend étendre son positionnement en Afrique de l’Ouest. Estimant sa situation financière et son activité attrayantes, la société envisage de faire appel à l’épargne publique, y compris au Nasdaq ou au London Stock Exchange.

Par Paule Fax

Tizeti est un fournisseur de services Internet et vocaux, via des terminaux fonctionnant à l’énergie solaire. La société se présente comme un pionnier en Afrique de l’Ouest. Quoi qu’il en soit, elle est sur le point d’étendre ses opérations au Nigeria, au Ghana, en Côte d’Ivoire et au Togo. Elle devrait également s’introduire prochainement en Bourse.

En effet, avec plus de 2,8 millions d’abonnés sur sa plateforme, un chiffre d’affaires de plus de 11 milliards de nairas sur dix ans (plus de 26 millions d’euros) et aucune dette, la société semble mûre pour une offre publique sur le marché boursier.

Tizeti a également lancé de nouvelles offres de connectivité, Tizeti Turbo Connect, qui fournit jusqu’à 150 méga-bits/s de capacité connectée par fibre aux maisons et aux bureaux, pour environ 85 dollars et une nouvelle technologie qui lui permet de fournir jusqu’à 1000 Mbps.

Tel est le message qu’a voulu faire passer le directeur général de Tizeti, Kendall Ananyi, lors des rencontres annuelles organisées par la société, NextGen 2.0. Le fondateur a souligné que le fossé du haut débit en Afrique est encore très élevé et que des opérateurs comme Tizeti doivent s’étendre à veiller à ce que davantage d’Africains aient accès à un Internet fiable, abordable et véritablement illimité. À son sens, Tizeti a fourni un service Internet illimité et abordable au Nigeria et au Ghana en utilisant des tours solaires, ce qui a permis de réaliser des économies d’environ 30% à 50 % sur les transferts maximales de données.

« Cette expansion est très stratégique pour nous et pour le continent. Nous avons connu une croissance significative au cours des dernières années, étant rentables trois des quatre dernières années et ayant versé notre premier dividende en 2021. » La société compte 3 884 points d’accès ; elle construit une tour chaque mois depuis ses débuts, avec 2,8 millions d’utilisateurs au Nigeria.

Aujourd’hui, Tizeti fournit plus de 190 terra-bits/s de données par jour, soit environ 20 % de ce qu’offre Airtel, le deuxième plus grand opérateur de télécommunications avec une couverture dans 36 pays. « En utilisant des données accessibles au public sur le site de la Commission nigériane des communications et nos données internes, nous sommes le premier fournisseur de services Internet fixes par les utilisateurs et les utilisateurs actifs au Nigeria. » Pourtant, juge Kendall Ananyi, « il y a encore place à la croissance ».

Un potentiel dans le haut débit

Les utilisateurs de l’Internet en Afrique représentent environ 26 % de la population totale, avec près de 900 millions de personnes non connectées.  « Nous explorons actuellement les marchés publics des actions et des obligations pour financer notre prochaine phase de croissance », a conclu le responsable.

Au plan financier, la société affiche ses ambitions, puisqu’elle a déjà réservé un dossier sur le marché américain Nasdaq, en Bourse de Londres, ainsi que sur la place nigériane NGX.

S’exprimant sur l’expansion francophone, le co-fondateur et directeur de l’exploitation de Tizeti, Ifeanyi Okonkwo, a souligné l’augmentation des investissements dans les câbles sous-marins en Afrique à ce jour, et l’absence d’infrastructures intermédiaires et du dernier kilomètre qui déplacent la capacité là où elle est nécessaire. Avec la construction de la nouvelle infrastructure de Tizeti à travers l’Afrique de l’Ouest, Tizeti prévoit de combler la fracture numérique et de mettre davantage d’Africains en ligne grâce à son offre de services illimitée.

« Nous pensons que l’Afrique offre la demande potentielle la plus importante pour l’expansion du haut débit, et nous avons examiné les populations, leurs contributions relatives au PIB, la prévalence des établissements d’enseignement supérieur et tertiaire et d’autres facteurs structurants. »

Tizeti a également lancé de nouvelles offres de connectivité, Tizeti Turbo Connect, qui fournit jusqu’à 150 méga-bits/s de capacité connectée par fibre aux maisons et aux bureaux, pour environ 85 dollars et une nouvelle technologie qui lui permet de fournir jusqu’à 1000 Mbps. La société a également annoncé de nouvelles initiatives énergétiques qui minimisent la consommation de carburant diesel avec des panneaux solaires et des éoliennes dans ses stations de base. 

@AB

Écrit par
laurent

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.