x
Close
African Business

Sonatel mise sur le très haut débit

Sonatel mise sur le très haut débit
  • Publiéfévrier 23, 2024

Le groupe de télécoms, actif dans cinq pays dont le Sénégal et le Mali, affiche de solides résultats annuels. Forts de ses investissements, Sonatel poursuivra la montée en gamme de son offre.

 

Dans un contexte jugé « volatil », le groupe Sonatel affiche des résultats 2023 particulièrement solides. Le groupe, présent dans cinq pays (Sénégal, Mali, Guinée, Guinée Bissau et Sierra Léone), atteint ses objectifs « grâce à des investissements importants » et « consolide sa position de leader dans chacun de ses marchés », se félicite sa communication financière.

En 2023, Sonatel a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1 620,7 milliards de F.CFA (2,47 milliards d’euros), soit une croissance de 11,4% tirée par les marchés grand public et entreprises dans ses cinq pays de présence.

« En 2024, la poursuite de l’amélioration de l’expérience de travail de tous les collaborateurs sera le socle sur lequel nous nous appuierons pour réaliser des performances opérationnelles et financières. »

Le résultat net ressort à 515,71 milliards de F.CFA, 786 millions d’euros, un bond de 18%). Tandis que le résultat net, de 331,75 milliards de F.CFA (506 millions d’euros), progresse de 18,9% ; à noter une nouvelle baisse sensible du coût de l’endettement.

La direction fixe à 1 750 F.CFA le dividende brut revenant à chaque action, soit 1 575 F.CFA de dividende net, mis en paiement à compter du 17 mai 2024.  

Sonatel, juge sa direction, renforce également sa contribution au développement avec près de 1 000 milliards de F.CFA (1,52 milliard d’euros) reversés aux économies des pays de présence.

L’année 2023 a été marquée par l’expansion des activités Mobiles, Orange Money et très haut débit (4G/4G+), tant pour la clientèle des particuliers que celle des entreprises, dans tous les pays.

 

Vers la 5G

« La bonne dynamique commerciale, appuyée par une animation marketing intense et l’appui d’un réseau de distribution digitalisé a été un levier déterminant pour réaliser cette performance », explique la direction.
La base clients (Fixe, Mobile et Internet) croit de 6% en un an et atteint 41,1 millions. La croissance a été particulièrement vigoureuse en Guinée, au Sénégal et au Mali.

Le nombre de clients Data mobiles actifs du Groupe s’élève à 19,1 millions soit une hausse de 10,1% par rapport à 2022. La base active 4G a atteint 14,4 millions de clients (+35,5%), grâce au renforcement du déploiement du très haut débit. La 4G pour tous est déjà une réalité au Sénégal et au Mali.
La base de clients Orange Money atteint 31,6 millions de clients (+19,8% en un an) grâce à la diversification du portefeuille des offres et les réaménagements tarifaires opérés dans plusieurs pays.
La base client haut débit fixe compte 741 000 clients, dont 659 000 clients Fibre et Flybox. « Le passage à l’échelle et la démocratisation de la fibre optique sont au cœur du projet stratégique » de la filiale du français Orange.

Dans l’optique de fournir à ses clients les mêmes standards technologiques et de qualité de service que ceux disponibles dans les pays les plus avancés, Sonatel a investi 34 milliards de F.CFA (52 millions d’euros) au Sénégal dans l’acquisition de la licence et les fréquences 5G.

Du côté de l’inclusion, le groupe met à la disposition de ses clients entrepreneurs ses principaux actifs API mobile et Orange Money. Une nouvelle application, Maxit, participe de cette démarche. Elle est disponible pour tous les usagers quels que soient leurs opérateurs mobiles et Fintech d’origine. Maxit a déjà été adoptée par plus de 3 millions d’utilisateurs au Sénégal et au Mali. Elle sera disponible dans tous les autres pays de présence avant la fin du premier semestre 2024. Les investissements globaux de Sonatel représentent 253,3 milliards de F.CFA (386 millions d’euros), soit 15,6% du chiffre d’affaires.

Sékou Dramé.
Sékou Dramé.

 

Sékou Dramé est directeur général du groupe Sonatel. Il constate que son groupe « a confirmé sa position de leader à la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan après 25 ans de présence ».

 

Accélérer les leviers de croissance

Ces performances opérationnelles et financières sont le résultat d’une politique d’investissement soutenue pour contribuer davantage au développement numérique de tous les pays de présence, pour une expérience client incomparable. « En 2024, la poursuite de l’amélioration de l’expérience de travail de tous les collaborateurs sera le socle sur lequel nous nous appuierons pour réaliser des performances opérationnelles et financières », poursuit le dirigeant.

Grâce à « un plan d’investissement consistant et une efficience opérationnelle renforcée », Sonatel entend poursuivre sa stratégie d’opérateur multiservices en accélérant ses leviers de croissance que sont le très haut débit fixe et mobile, ainsi que le segment Entreprise. « Nous continuerons de renforcer nos positions sur le marché du Mobile Money en nous appuyant sur l’IA et le digital, notre superApp Maxit, et en développant de nouveaux produits pour une expérience client améliorée. »

Orange Côte d’Ivoire affiche sa résilience

@AB

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *