Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Sonatel améliore sa marge

Un groupe soucieux de sa RSE

Au troisième trimestre, le groupe a légèrement diminué ses investissements (-3,3%), à 143,6 milliards de F.CFA. Ce qui lui a permis d’améliorer ses réserves de trésoreries de 19%, à 38 milliards de F.CFA. On se souvient que Sonatel avait réalisé, au cours de l’été, un appel de fonds record sur les marchés financiers, levant 100 milliards de F.CFA.

Il dispose donc d’une capacité d’investissement accrue, qui tarde à être employée compte tenu de la conjoncture. Sonatel réaffirme ses « enjeux majeurs » : un meilleur adressage du client, le très haut débit pour tous pour répondre à la forte demande des populations, une connectivité fixe variée, l’abondance Voix et Data et la digitalisation.

Sonatel maintiendra sa stratégie axée sur la valeur tout en renforçant ses positions la connectivité très haut débit fixe et mobile, notamment au Sénégal, où la concurrence se renforce.

Dans le pays, l’opérateur vient de lancer « Malaw », une solution pour réduire le temps de déploiement de ses applications, de plusieurs semaines à quelques minutes. Il s’agit d’une plateforme qui s’appuie sur des solutions Cloud.

Dans le but d’améliorer les trajectoires de rentabilité, le groupe a engagé un programme de maitrise des coûts ; il sera mis en œuvre et renforcé dans toutes les branches. Sous réserve d’événements majeurs ou d’une aggravation de la situation économique, les dirigeants de Sonatel prévoient une nouvelle croissance du chiffre d’affaires.

Celle-ci serait tirée par la performance sur la data mobile, Orange Money principalement en Guinée, au Mali et en Sierra Leone. Le programme de maîtrise des charges devrait assurer une nouvelle progression de la marge opérationnelle.

D’autre part Sonatel n’est pas resté inactif en matière de RSE (Responsabilité sociale d’entreprise). C’est ainsi que le groupe a participé à l’effort des autorités sanitaires dans la lutte contre la Covid-19, à travers des dons et subventions, la mise à disposition de matériel médical et de protection, la mise en place de GFU (groupes fermés d’utilisateurs) auprès des services médicaux.

La société a également offert la gratuité de certains services financiers et a appuyé la facilitation et l’encouragement du télétravail et télé-enseignement, à travers des pass gratuits et des offres plus abondantes.

AD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts