Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Sonatel améliore sa marge

La filiale ouest-africaine d’Orange affiche une solide croissance de ses marges au troisième trimestre. Les relais de croissance prennent davantage de poids, tandis que le groupe dispose d’un « trésor de guerre » après son appel au marché de l’été 2020. 

Par Aude Darc

Un communiqué de Sonatel fait état de « solides performances opérationnelles et financières » au troisième trimestre, dans un contexte de ralentissement de la croissance économique en Afrique de l’Ouest. Le document publié par la BRVM (Bourse régionale des valeurs mobilières), dont le groupe de télécoms est la première capitalisation, confirme que Sonatel reste l’opérateur de référence dans ses principaux pays d’implantation.

On se souvient que Sonatel avait réalisé, au cours de l’été, un appel de fonds record sur les marchés financiers, levant 100 milliards de F.CFA. Le groupe dispose donc d’une capacité d’investissement accrue, qui tarde à être employée compte tenu de la conjoncture.

Le groupe représente une part de marché (en volume) de 55,9% au Sénégal, de 55,5% au Mali, de 59% en Guinée, de 50,8% en Sierra Léone. La présence est un peu moindre en Guinée Bissau (part de 47,4%).

Les revenus de Sonatel ont augmenté de 3,2%, à 895 milliards de F.CFA (1,36 milliard d’euros), par rapport à septembre 2019, et la marge opérationnelle (Ebitda) s’est accrue de 9,6% sur la période, à 33,2 milliards de F.CFA (50,6 millions d’euros).

Cette croissance plus importante que celle du chiffre d’affaires, dans un contexte pourtant hostile et le durcissement de la concurrence, s’explique par la montée en puissance des relais de croissance. La Data mobile, Orange Money, le Broadband fixe, pèsent davantage dans l’activité. Cette progression est liée à la hausse des parcs et des usages et l’augmentation des taux de pénétration 4G, et les succès de l’utilisation d’Orange Money.

La base clients téléphonies fixe, mobiles et Internet est en progression de 7,3% par rapport à 2019 et atteint 34,9 millions. Le nombre de clients Data mobiles du Groupe s’élève à 12,1 millions soit une hausse de 8,1% sur un an. Dans le même temps, la base active 4G atteint les 4,1 millions clients (+77,5%) tandis que le taux de pénétration des services Data est stable autour de 35,1%.

La base de clients actifs Orange Money s’élève à 7,9 millions d’utilisateurs, en hausse de 25,5% sur un an. Sonatel a bénéficié de la décision de la BCEAO d’autoriser l’ouverture de compte à tous les clients. À noter que 61% des clients actifs atteignent le plafond de 2 millions de F.CFA par mois. Environ 23% des clients qui utilisent tous les mois des services financiers mobiles d’Orange Money.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This