x
Close
Agriculture Ressources naturelles

Au cœur du Congo, le premier projet africain certifié FSC

Au cœur du Congo, le premier projet africain certifié FSC
  • Publiémars 21, 2022

La CIB (Congolaise industrielle des bois) est devenue la première entreprise en Afrique à réaliser un projet certifié Forest Stewardship Council. En plein parc de Nouabalé-Ndoki, la filiale d’Olam Agri a construit un restaurant d’entreprise respectant pleinement les critères d’exploitation durable des ressources forestières.

Par Aude Darc

Un restaurant d’entreprise au Congo entre dans l’histoire de la RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise) africaine. En effet, les employés de la Wildlife Conservation Society Congo (WCS) et la Fondation Nouabale Ndoki (FNN) peuvent se rendre dans une cabane restaurant ayant obtenu le label FSC (Forest Stewardship Council). Une première en Afrique. Cela signifie que seul du bois certifié FSC a été utilisé lors de la construction de ce restaurant. L’édifice dispose d’une cuisine équipée et d’un bar en bois qui a été fabriqué en même temps que la structure.

 

Tous les produits en bois utilisés dans ce projet proviennent exclusivement de sources de la CIB (Congolaise Industrielle des Bois), préfabriqués dans l’atelier de la filiale d’Olam Agri à Pokola. Ils ont nécessité quatre mois pour être assemblés sur place, à l’orée du parc national de Nouabale Ndoki. L’équipe de construction impliquée est régulièrement formée sur les exigences de traçabilité et de sécurité.

Plus de 238 millions d’hectares de forêts dans le monde sont certifiés selon les normes FSC. Le label est considéré comme le système de certification forestière le plus rigoureux parmi les ONG, les consommateurs et les entreprises pour relever les défis actuels de la déforestation, du climat et de la biodiversité.

Évoquant l’importance de cette certification, Vincent Istace, chargé de la RSE et du développement durable de la CIB, explique : « En tant qu’entreprise pionnière de la certification FSC dans le Bassin du Congo, nous voulions aller jusqu’au bout et être la première entreprise à réaliser un projet certifié FSC. Cela démontre qu’avec nos équipes, nous sommes capables de maîtriser la gestion FSC de plus de 1,8 million d’hectares de forêt naturelle dans le pays, de transformer le bois localement et de construire des produits finis tout en respectant toutes les exigences de la certification. »

En 2021, la production annuelle de bois de la CIB avoisinait 300 000 m3 de grumes issues de ses quatre unités des sites d’exploitation et transformées dans ses trois unités industrielles. Il existe 118 projets certifiés FSC dans le monde, celui-ci est donc le premier situé en Afrique. La certification de projet FSC est spécifique au projet et au site. Il peut être utilisé pour pratiquement tout type de projet de nouvelle construction ou de rénovation, et pour des structures permanentes ou temporaires. Le projet CIB est considéré comme une « certification de projet complet », tout le bois utilisé étant certifié à 100%.

 

Un label mondialement reconnu

 

FSC est une organisation à but non lucratif qui fournit une solution éprouvée de gestion durable des forêts. Actuellement, plus de 238 millions d’hectares de forêts dans le monde sont certifiés selon les normes FSC. Le label est considéré comme le système de certification forestière le plus rigoureux parmi les ONG, les consommateurs et les entreprises pour relever les défis actuels de la déforestation, du climat et de la biodiversité. La norme de gestion forestière FSC est basée sur dix principes fondamentaux conçus pour répondre à un large éventail de facteurs environnementaux, sociaux et économiques. Le label « check tree » du FSC se trouve sur des millions de produits forestiers et vérifie qu’ils proviennent de sources durables, de la forêt au consommateur.

Olam Agri est une entreprise agroalimentaire différenciée leader sur le marché des aliments, des aliments pour animaux et des fibres ; elle est une filiale à part entière du groupe Olam. Lequel fait partie, depuis juin 2020, de la série d’indices « FTSE4Good » d’investissement durable développée par FTSE Russell. L’indice suit une évaluation rigoureuse des activités de la chaîne d’approvisionnement d’Olam, de l’impact sur l’environnement et de la transparence de la gouvernance.

 

Enfin, rappelons que le parc national de Nouabalé-Ndoki, couvrant 4000 km2 de forêt tropicale primaire intacte, abrite des populations importantes de mammifères emblématiques en voie de disparition tels que les gorilles, les chimpanzés et les éléphants de forêt. Depuis près de trente ans, cet écosystème unique est protégé par les efforts conjugués de la Wildlife Conservation Society et du ministère de l’Économie forestière, aboutissant à un partenariat public-privé innovant autorisé en gestion déléguée en 2014, ce pour 25 ans.

Grâce à la bonne collaboration avec la CIB, le parc a étendu étendre ses activités anti-braconnage, depuis 1999, dans les concessions forestières voisines, créant une zone tampon qui protège mieux le parc. En 2012, le parc est devenu un site du patrimoine mondial de l’Unesco.

@AudeDarc

Écrit par
Aude Darc

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.