x
Close
African Business

Radisson Hotel toujours à l’affût

Radisson Hotel toujours à l’affût
  • Publiémars 1, 2024

Le groupe hôtelier poursuit sa stratégie agressive d’acquisitions de murs ou d’ouvertures d’établissements sur le continent. Il souhaite augmenter de 50% son portefeuille en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, à horizon 2030.

 

Le tourisme continue d’attirer les grandes enseignes internationales vers l’Afrique. Ainsi, le groupe hôtelier Radisson a-t-il fait savoir, ces dernières semaines, de nouvelles ambitions fortes pour les prochains mois. Le groupe hôtelier, qui exploite des établissements en nom propre ou en franchise, souhaite augmenter de 50 % son portefeuille en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale. Pour l’heure, sa présence est limitée à 29 hôtels, pour un peu plus de 5 000 chambres ; ces douze derniers mois, la marque a concrétisé l’ajout de cinq nouveaux établissements, soit un millier de chambres.

Au Maroc, Radisson Hotel Group enrichit son portefeuille déjà garni avec l’ouverture du Radisson Hotel Casablanca Gauthier, marquant la première apparition de la marque Radisson dans le pays, prévue pour le deuxième trimestre.

Radisson compte notamment une nouvelle implantation à Banjul (Gambie) ainsi qu’à Benin City, au Nigeria. Pays où le groupe a une position dominante, après l’ouverture de nouvelles enseignes à Lagos, à Abuja. Ainsi le groupe a-t-il doublé son pipeline de développement dans le pays sur une année, portant son portefeuille nigérian à douze hôtels représentant plus de 1 700 chambres.

Erwan Garnier est directeur du Développement pour l’Afrique chez Radisson Hotel Group. À son sens, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale « sont devenues des marchés essentiels pour le développement à l’échelle continentale ».

Un hôtel de Banjul (Gambie).
Un hôtel de Banjul (Gambie).

 

Évoquant une année 2023 « particulièrement fructueuse », le responsable précise que « quatre des cinq nouveaux contrats sont déjà en phase de construction active ».

Et de poursuivre : « Le Nigeria, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Cameroun ; la RD Congo restent au cœur de notre stratégie de développement régional, avec une vision claire de croissance urbaine dans les grandes capitales africaines, les centres financiers et les destinations touristiques. » Le groupe cible également une expansion « ambitieuse » dans huit villes dynamiques : Abuja, Lagos, Accra, Abidjan, Dakar, Yaoundé, Douala, Kinshasa. « Notre stratégie de développement régional se concentre sur les hôtels d’affaires, les complexes touristiques, les appartements avec services et les projets à usage mixte », précise Erwan Garnier.

 

Des ambitions au Moyen-Orient

Grâce à ces avancées, le groupe est bien parti pour atteindre son objectif de 150 hôtels en Afrique au cours des cinq prochaines années, partant d’un total actuel de 100 hôtels.

D’ailleurs, au cours des trois dernières années, Radisson Hotel Group a enregistré une croissance particulièrement rapide sur le continent africain, avec l’ouverture de vingt nouveaux établissements.

Le Blu Hotel d'Abuja (Nigeria).
Le Blu Hotel d’Abuja (Nigeria).

 

Ramsay Rankoussi, vice-président du Développement commercial pour l’Afrique et la Turquie, souligne les ambitions pour 2024 : « Une année prometteuse nous attend, avec cinq ouvertures d’hôtels en Afrique, consolidant notre leadership sur nos marchés clés comme l’Égypte, le Maroc et l’Afrique du Sud, tout en maintenant la croissance la plus rapide sur le continent en termes d’ouvertures concrètes. Forts de la dynamique de la signature du Radisson Collection Resort, Marsa Alam Port Phoenice, qui marque l’introduction de la marque Radisson Collection dans le pays avec un resort d’exception, nous ouvrirons également les premiers appartements avec services indépendants en Égypte avec Radisson Residences Cairo Heliopolis dans les mois à venir. »

Au Maroc, Radisson Hotel Group enrichit son portefeuille déjà garni avec l’ouverture du Radisson Hotel Casablanca Gauthier, marquant la première apparition de la marque Radisson dans le pays, prévue pour le deuxième trimestre. « Cette nouvelle ouverture augmente l’anticipation du potentiel croissant du pays, que le groupe a érigé en priorité », justifie le management.

Radisson prévoit de nouvelles implantations en Afrique du Sud, ainsi qu’en Afrique de l’Est, notamment en Tanzanie et au Kenya. Sur l’ile française de La Réunion, le groupe prévoit l’ouverture d’un hôtel à Saint-Denis.

Au Moyen-Orient, le groupe a ouvert plus de 1 000 clés au cours des douze derniers mois (Oman, Arabie saoudite, Jordanie, Irak) et se prépare à en ouvrir 2 000 en 2024. Il vise 150 propriétés opérationnelles ou en développement dans cette région (La Mecque, Pakistan, Koweït), d’ici à 2030.

À noter que l’enseigne a reçu récemment un trophée « Développement durable » lors du Global Travel Hall of Fame, reconnaissant son engagement en faveur d’un voyage et d’un tourisme responsables. Ainsi qu’un trophée « Impact environnemental » lors sur salon A World for Travel, pour son rôle dans le développement des bases de la durabilité hôtelière.

L'hôtel Conference d'Abuja (Nigeria).
L’hôtel Conference d’Abuja (Nigeria).

@AB

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *