Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Congo Terminal poursuit sa modernisation

Le port de Pointe-Noire accueille deux nouveaux portiques de nouvelle génération. Bénéficiant d’une capacité de levage de 40 tonnes, ces équipements vont renforcer les cadences de livraison et réduire le temps de traitement des marchandises.

 

Par Paule Fax

Le 20 avril 2022, Congo Terminal, filiale de Bolloré Ports, a mis en service deux nouveaux portiques de parc d’une valeur de 2,5 milliards de F.CFA (3,8 millions d’euros). Ces équipements ont été réceptionnés courant mars 2022 et permettront à l’entreprise d’élargir sa flotte et de disposer désormais de vingt portiques de parc.

En 2021, le trafic conteneur a atteint 1 million d’EVP, avec 90 % de ce flux en transbordement. Le volume d’activité du site a été multiplié par 5, en douze ans, faisant du site un des poumons économiques du Congo-Brazzaville.

Bénéficiant d’une capacité de levage de 40 tonnes, ces équipements de dernière génération vont renforcer les cadences de livraison et réduire le temps de traitement des marchandises. Ils sont également dotés d’un système de positionnement GPS en temps réel venant ainsi optimiser la gestion des opérations pour une mise à disposition des conteneurs importés sans délai.

« La mise en service de ces deux nouveaux portiques RTG permettra d’améliorer la productivité de notre terminal à conteneurs et d’accompagner le développement de nos activités sur l’année qui vient », commente Anthony Samzun, directeur général de Congo Terminal.

Selon lui, ces équipements « participent également à notre ambition de faire de Pointe-Noire un hub de transbordement et la principale porte d’entrée maritime de l’Afrique centrale ».

Au-delà de ses performances opérationnelles, « Congo Terminal est également engagé dans le processus de labellisation Green Terminal que nous avons créé il y a plus d’un an dans le but de réduire l’empreinte carbone de nos activités. Nous sommes accompagnés par Bureau Veritas qui a validé la méthodologie et mène des audits chaque année en vue de labelliser nos terminaux à partir des mesures mises en place en faveur de la protection de l’environnement », rappelle de son côté Olivier de Noray, directeur général Ports et terminaux de Bolloré Ports.

 

Hausse confirmée du trafic

Congo Terminal poursuit son programme d’investissements, afin de faire de Pointe-Noire le port de référence en eaux profondes et la plateforme d’excellence en transbordement sur la côte ouest africaine. L’entreprise a investi à ce jour plus de 250 milliards de F.CFA (400 millions d’euros) pour moderniser le terminal à conteneurs tant au niveau des infrastructures que des équipements.

Congo Terminal, concession de Bolloré Ports, est l’opérateur du terminal à conteneurs de Pointe Noire. L’entreprise est engagée dans un partenariat public-privé qui lui permet de répondre aux exigences de ses clients armateurs, importateurs ou exportateurs. Grâce à ses nombreux investissements, Congo Terminal participe à l’amélioration du pouvoir d’achat et contribue activement à la lutte contre la vie chère, considère Bolloré. L’entreprise dispose d’équipements et de technologies de pointe dont le système d’exploitation Navis 4 et bénéficie de la forte expérience portuaire du réseau Bolloré Ports.

En 2021, le trafic conteneur a atteint 1 million d’EVP, avec 90 % de ce flux en transbordement. Le volume d’activité du site a été multiplié par 5, en douze ans, faisant du site un des poumons économiques du Congo-Brazzaville. Ce regain d’activités est attribuable à la modernisation des installations en place, notamment le terminal à conteneurs.

Le quai 2 de Congo Terminal, achevé en février 2022.

@AB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts