Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Où êtes-vous ? Le continent a besoin d’entrepreneures

Changer les mentalités

Les hommes se tournent plus naturellement vers des métiers auxquels eux ou leurs modèles ont été exposés, et sont plus au fait des conditions salariales. « Le secteur privé peut jouer un rôle clé, en encourageant les femmes à passer de l’autre côté, notamment par le biais d’incubateurs ou par le développement de programmes internes aux entreprises », notent les spécialistes.

Pour autant, il faut nous mettre à penser différemment. Si la plupart des pays d’Afrique sont parvenus à la parité filles-garçons dans l’accès à l’enseignement primaire, un fossé persiste au-delà.

« Cela pourrait expliquer les différences en matière de décisions stratégiques dans les affaires. » Les femmes à leur compte ont, dans l’ensemble, suivi des études moins longues que les entrepreneurs, lesquels sont souvent techniquement plus qualifiés. Là aussi, il faut revoir ses préjugés quant aux formations adaptées.

Ainsi, au Togo, une formation destinée aux petits entrepreneurs sur « la prise d’initiative, les comportements proactifs et la persévérance », a-t-elle donné des résultats impressionnants : les femmes ayant suivi cette formation ont vu leur bénéfice augmenter en moyenne de 40 % – à rapprocher de l’absence de toute augmentation significative pour celles qui assistaient à une formation « business » classique. Les auteures signalent le cas édifiant d’une Togolaise qui, avant sa formation, louait des robes de mariage.

Certes, ces femmes font face face à des obstacles, qu’ils soient sociaux ou bureaucratiques, qui les découragent. Culturellement, elles sont ainsi confrontées à des barrières sociales qui affectent directement leur mobilité.

À l’issue du cours sur l’initiative individuelle, elle a décidé d’élargir sa clientèle, en vendant des robes et en proposant des accessoires comme les gants ou les voiles : elle possède aujourd’hui des boutiques dans trois pays d’Afrique !

Cette formation a depuis été reprise dans différents contextes et sur deux continents, avec des résultats très positifs. « Par l’intermédiaire de partenariats avec le secteur privé, de telles formations pourraient être déployées sur l’ensemble du continent, à la fois auprès des grandes entreprises et dans l’univers de l’entrepreneuriat. »

Faire rimer entrepreneuriat et inclusion financière

Enfin, des actions simples et peu coûteuses peuvent avoir un fort impact sur l’autonomisation des femmes : au Malawi par exemple, encourager les femmes à enregistrer leur entreprise n’avait aucun impact sur leurs bénéfices.

Mais si l’on couple cet enregistrement à une réunion d’information dans une banque, avec ouverture d’un compte bancaire d’entreprise, on voit s’accroître de façon significative la palette des services financiers formels utilisés par les femmes, avec à la clé une augmentation des bénéfices de l’ordre de 20 %.

Et le coût de l’opération n’est que de 27 $ par entreprise. Voilà qui semble essentiel dans le contexte de l’Afrique subsaharienne, où seulement 27 % des femmes ouvrent un compte dans une ins­titution financière.

L’appui des outils psychotechniques constitue un autre exemple de collaboration fructueuse avec le secteur privé. Face aux difficultés qu’ont les femmes d’accéder aux capitaux, deux réponses sont possibles : leur donner un meilleur contrôle des actifs – par exemple via des droits de propriété conjoints (comme au Rwanda) – ou contourner totalement les contraintes de collatéral (gage des rares biens possédés par les entrepreneures) sur les prêts.

Une réponse à “Où êtes-vous ? Le continent a besoin d’entrepreneures”

  1. Author Thumbnail Gabriel dit :

    Très bonne initiative par la Société Générale ! Les TPE/PME portent la croissance économique du pays et sont au cœur de son développement. Depuis Février, nous avons la chance d’accompagner également les entrepreneurs camerounais avec l’ouverture de notre agence de conseil RBMG, spécialisée dans l’accompagnement, à Douala ! Voici le site de notre agence : https://rbmg-consulting.com/cm/cameroun/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts