x
Close
African Business

OCP poursuit son plan vert

OCP poursuit son plan vert
  • Publiéoctobre 11, 2023

La Société financière internationale et le groupe OCP signent un accord de prêt vert de 100 millions d’euros pour construire des centrales solaires destinées à la production d’engrais à faible teneur en carbone.

 

Filiale de la Banque mondiale, l’IFC (Société financière internationale) et le groupe OCP ont noué un accord visant à augmenter la production d’engrais à faible teneur en carbone en utilisant l’énergie solaire. Les deux partenaires entendent contribuer ainsi à l’« écologisation » des systèmes alimentaires mondiaux et à la réduction de leur vulnérabilité aux fluctuations des prix des hydrocarbures, précise un communiqué.

Le groupe OCP et INNOVX ont organisé, le 10 octobre 2023, un forum dédié à l’agriculture africaine.

Au cours des trois dernières années, la pandémie et la guerre en Ukraine ont mis sous pression les chaînes d’approvisionnement alimentaire mondiales, entraînant par le fait même des ruptures d’approvisionnement et des fluctuations de prix. Une moindre dépendance du secteur à l’égard des hydrocarbures contribue à garantir une production alimentaire durable, une stabilité des prix et un renforcement de la sécurité alimentaire dans les pays en développement et émergents.

Dans le cadre de cet accord, IFC accordera un prêt vert de 100 millions d’euros au groupe OCP pour la construction de deux centrales solaires qui fourniront de l’énergie propre à ses activités dans les villes minières de Benguerir et de Khouribga, ces deux villes abritant par ailleurs les plus grandes réserves de phosphates au Maroc et dans le monde.

Ces centrales auront une capacité combinée de 400 mégawatts-crête (MWc) et jusqu’à 100 mégawattheures (MWh) de stockage en batterie, ce qui en fait le premier projet solaire photovoltaïque à grande échelle doté d’une infrastructure de stockage intégrée au Maroc ; et le plus grand en Afrique du Nord.

Un prêt vert est une forme de financement de projets remplissant les conditions requises et contribuant à la réalisation d’objectifs environnementaux tels que l’atténuation ou l’adaptation au changement climatique.

L’« accord d’aujourd’hui constitue une étape majeure vers notre objectif d’utiliser 100% d’énergie renouvelable dans notre production d’engrais d’ici 2027 », se réjouit Mostafa Terrab, PDG du leader marocain des phosphates. « Notre collaboration croissante avec IFC reflète notre alignement sur l’urgence de relever simultanément les défis mondiaux de la sécurité alimentaire et du changement climatique. »

Par ce prêt, IFC soutient OCP « dans sa démarche de réduction de son empreinte carbone, une stratégie qui aura des effets positifs à long terme non seulement au Maroc, mais aussi sur l’approvisionnement alimentaire mondial », ajoute Makhtar Diop, directeur général de l’IFC.

« L’industrie des engrais a besoin d’entreprises de premier plan comme OCP pour s’engager sur la voie du développement durable, et IFC est déterminée à soutenir cette transition importante. » Cette annonce marque l’octroi du deuxième prêt d’IFC à OCP cette année. En avril 2023, dans le cadre de la première phase du programme solaire de 1,2 gigawatts-crête (GWc) d’OCP, IFC a accordé un prêt de 100 millions d’euros pour la construction de quatre centrales solaires, également à Benguerir et Khouribga, d’une capacité combinée de 202 MWc.

Le programme solaire de l’OCP est mis en œuvre par OCP Green Energy SA, sa filiale détenue à 100% et créée en 2022 pour développer les activités de production d’énergies renouvelables du groupe. Cela fait partie de son programme d’investissement vert de 13 milliards de dollars qui vise à augmenter sa production d’engrais verts et à convertir entièrement ses opérations à l’énergie verte d’ici à 2027.

Ce projet s’appuiera également sur l’expertise d’INNOVX, une plateforme de capital-risque multisectorielle lancée par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) dédiée au développement d’entreprises et d’écosystèmes innovants et durables à fort impact local.

L’« accord de prêt vert s’inscrit dans le cadre de la stratégie visant à accroître les investissements et les projets liés au climat dans les marchés émergents, à décarboner les économies et à s’adapter au réchauffement de la planète », explique un communiqué du groupe marocain.

Ce projet s’inscrit également dans le cadre de la Plateforme mondiale pour la sécurité alimentaire d’IFC, un mécanisme de financement de 6 milliards $ lancé en 2022 afin de renforcer la capacité du secteur privé à répondre à la crise alimentaire et à soutenir la production durable de nourriture.

*****

En bref

Le premier forum Agrichain Investment in Africa

 

Le groupe OCP et INNOVX ont organisé, le 10 octobre 2023, un forum dédié à l’agriculture africaine.

Ce rendez-vous vise à catalyser l’investissement dans les chaînes de valeur agricoles grâce à une collaboration accrue entre les parties prenantes notamment les porteurs de projets et les investisseurs. Cette année, il a permis de rassembler les acteurs clés du secteur, notamment des entrepreneurs, des start-up, des investisseurs, des banques, des agences de développement et des représentants publics, « créant ainsi un espace propice au networking pour l’émergence de projets de collaboration destinés à être concrétisés prochainement selon une approche intégrée », précisent les organisateurs.

Cette première édition Agrichain Investment in Africa sera suivie de rencontres itinérantes en Afrique et d’éditions ultérieures du forum pour entretenir la dynamique de collaboration et de networking, et de suivre activement la réalisation des projets de collaboration.

@AB

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *