x
Close
African Business Industrie

OCP lance une plateforme d’Open Innovation

OCP lance une plateforme d’Open Innovation
  • Publiéfévrier 17, 2022

Par la plateforme « The Next Seed », OCP souhaite renforcer ses partenariats avec les acteurs de l’innovation, start-up, centres de recherche, porteurs d’idées… Pour le champion des phosphates, il s’agit de faire émerger des solutions inédites et créatrices de valeur ajoutée.

Par Kimberly Adams

OCP Group cherche à fédérer les innovations, au Maroc et chez ses voisins africains. Le premier producteur mondial de phosphates, et leader sur le marché des engrais phosphatés, renforce sa collaboration ses partenaires internationaux de l’innovation.

En répondant aux défis lancés par la plateforme sur ses différents programmes d’accompagnement, les acteurs de l’innovation bénéficieront d’un accès aux infrastructures d’expérimentation de leurs solutions, et d’un mentorat des experts de l’écosystème OCP.

À travers une initiative dite d’ « open innovation », son écosystème s’ouvre aux idées nouvelles. Cet écosystème est composé de programmes développés par les différentes structures et filiales du groupe, ainsi que par l’université Mohammed-VI Polytechnique (UM6P).

La plateforme « The Next Seed » entend favoriser les opportunités de collaboration entre le groupe et les acteurs marocains, africains et internationaux les plus innovants du marché, qui accéderont aux enjeux partagés par les métiers de OCP et de son environnement.

Par exemple, il compte relever des challenges technologiques liés aux domaines de l’agriculture, de l’industrie minière, du développement durable, de la chaîne d’approvisionnement ou encore celui des Smart cities.

C’est pourquoi le groupe lance un appel à l’expertise des acteurs les plus innovants, entrepreneurs, centres de recherche, porteurs d’idées…, pour relever à plusieurs divers défis technologiques. Du point de vue de OCP, il s’agit aussi d’optimiser son excellence opérationnelle et d’encourager le développement de nouveaux services et business innovants.

Les challenges proposés à travers cette démarche faciliteront l’implémentation de solutions innovantes au sein des différents métiers et permettront de soutenir le développement de communautés d’innovations, tant aux niveaux nationaux que régionaux.

Dès à présent, les acteurs de l’innovation peuvent présenter leur candidature sur la plateforme (thenextseed.com) aux challenges lancés par les différents programmes d’accompagnement.

OCP Group, le producteur marocain de phosphates

Une fois sélectionnés, ils bénéficieront d’un accès aux infrastructures d’expérimentation de leurs solutions, et d’un mentorat des experts de l’écosystème OCP. Pour son lancement, la nouvelle plateforme propose de réfléchir aux enjeux et problématiques de l’« usine de demain ».

Un champion de l’innovation

Ce premier challenge repose sur quatre thématiques majeures qui révolutionneront l’usine de demain, selon le groupe : Safe Operations, Smart Operations, Supply-Chain et Sustainability.

Cet intérêt n’est pas nouveau : OCP est déjà engagé auprès des acteurs de l’innovation à travers différentes initiatives de son écosystème, à l’instar du hub d’innovation Startgate, de programmes d’accompagnement comme UFounders, UM6P Ventures, UM6P Innovation & Entreprenership Lab, Impulse et AgTech Garage, ou encore du centre de recherche industrielle « Innovation Lab Operations » lancé par l’UM6P.

De plus, le groupe vient de révéler qu’il va créer, fin 2021, avec l’Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (Iresen) et l’université UM6P, la plateforme technologique « Green H2A » dédiée à la R&D et à l’innovation dans la filière de l’hydrogène vert et ses applications.

 Cette infrastructure, une première à l’échelle africaine, a pour ambition de jouer un rôle majeur dans le déploiement industriel de la filière de l’hydrogène vert et de ses applications au Maroc. Elle permettra d’investiguer, tester, démontrer, adapter au contexte local, et mettre à l’échelle les technologies innovantes de ce secteur porteur du futur.

Tout particulièrement, Green H2A accompagnera le monde académique et socio-économique et contribuera à l’émergence de la filière à travers notamment, une exploration du potentiel et des opportunités de R&D industrielle de la filière.

Elle offrira un soutien technologique et d’aide à la décision aux politiques publiques et aux industriels nationaux et internationaux, ainsi que des savoirs et des savoir-faire pour le secteur public et privé, à travers le transfert de technologie et de propriété intellectuelle.

« La production de l’hydrogène vert est une valeur ajoutée à la production d’électricité de source renouvelable, en particulier sa transformation en produits à plus forte densité énergétique et à fort potentiel économique, qui répondra à une demande mondiale importante », résume Abdelaziz El Mallah, directeur exécutif industriel. Qui y voit là « une forte opportunité pour notre pays et un marché potentiellement prometteur pour notre groupe industriel ».

@ABF

Écrit par
Par Kimberly Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.