Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

L’Algérie en pointe pour la 5G, en retard pour la 4G

Toutefois, les perturbations actuelles vécues par les Algériens dans la connexion de l’Internet posent la question d’une libération préalable de fréquences, avant l’introduction de ce saut technologique. 

À ce propos, le ministre Brahim Boumzar a annoncé aux opérateurs, en septembre, la libération d’une bande du spectre de fréquences avec les parties concernées. Et ce, afin de la mettre à la disposition des opérateurs, afin de leur permettre par la suite d’améliorer les prestations.

Cette nouvelle sonne comme le prélude à l’introduction de la 5G en Algérie. Après les récents essais effectués dans la capitale, cette couverture étendue permettrait de rattraper le retard accusé dans certaines wilayas qui manquent encore d’infrastructures pour la 4G. 

La 5G une fois expérimentée pourrait offrir à Mobilis, filiale de l’opérateur historique Algérie Telecom, une opportunité de se positionner sur le marché télécoms national où la concurrence va croissant.

Depuis le 23 juin 2020, l’Algérie abrite son premier centre d’innovations basé sur la technologie 5G. Ou plus exactement, sur la « pré-5G ». Ce centre est le fruit de la collaboration entre l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT) et la société chinoise ZTE.

Il servira au transfert des connaissances sur le haut débit aux jeunes Algériens, en plus d’aider les jeunes entrepreneurs et porteurs de projet à tester leurs innovations en matière de TIC (Technologies de l’information et de communication). Il est basé au Technoparc de Sidi Abdallah, à Alger.

LS

 

 

 

Une réponse à “L’Algérie en pointe pour la 5G, en retard pour la 4G”

  1. Author Thumbnail une barque percée s'est égarée en pleine mer. une bourique aveugle s'est cognée contre un olivier dit :

    quelle 5 g en parles tu?
    même un berger à côté d’une antênne 4g en montagne ne recevera pas une vitesse de 100 k/s la plupart de la journée.
    la plus pire c’est ooredoo avec une connection moyenne de 60 k/s l’après midi.
    les singes de Qatar viennent pier l’argent des algériens pour financer la base militaire de turquie à doha. et à financer la milice turque en libye.
    voilà la réalité à propos de djezzy: 60 M/s à 2h:oo du matin quand tous le monde est au lit.
    40 M/s 8h:00 du matin et à partir de midi , un escargot de 100 k/s prendra toute la journée pour glisser à son rythme tranquilement sans souci.
    donc le réseau n’est utilisable que 7 heures/ 24h.
    si tu veux utiliser la 4g en algérie, t’a qu’à se lever à 4 heures du matin, les yeux rouges vascularisés de manque de sommeil, et tempis pour ton travail ou tes études à 8h:oo du matin.
    c’est pas grave toute la population est au chômage en algérie. t’a tous le temps.
    et celui qui paye 50 euro pour une adsl de 20 méga/s , il n’obtient que 15 méga/s, car c’est un gouvernement voleur et une population affamée dépourvue.
    tu ripostes ou tu veux pas utiliser?
    pas grave, ton contract est flanqué l’année prochaîne avant que tu puisse changer d’abonnement, et ta ligne téléphonique arrachée par leur professionels.
    dire que la fibre optique est symétrique download = upload dans tous les pays du monde,
    en algérie une fibre optique de 100 méga download a un upload de 1 méga /seconde.
    ils se foutent de nos bites.
    c’est que les authorités ne veulent jamais que le citoyen progresse.
    dans un pays où même le président reçoit des ordres, tu crois que le citoyen vaut quelque chose?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts