x
Close
African Business

Noki Noki, la livraison du dernier kilomètre

Noki Noki, la livraison du dernier kilomètre
  • Publiéjuin 13, 2024

La start-up congolaise Noki Noki vient de lever 3 millions de dollars en fonds propres, pour financer son modèle d’innovations de logistique et de livraisons de proximité.

 

Noki Noki est une start-up congolaise spécialisée en logistique et livraison de proximité, fondée par l’ingénieur Jonathan Yanghat. Elle a achevé, début juin 2024, soit trois ans après sa création, une levée de fonds de 3 millions de dollars, orchestrée par Uma Ventures. Ce financement marque une étape clé dans l’expansion panafricaine de l’entreprise et renforce son impact dans l’amélioration des services logistiques sur le continent, se félicite la direction dans un communiqué.

« Jonathan Yanghat et son équipe ont démontré une compréhension aiguë des besoins du secteur et une aptitude à prospérer en leaders sur ce marché. »

Cette levée de fonds de 2,74 millions d’euros (1,8 milliard de F.CFA), en premier tour de table, – une opération inédite en république du Congo –, vise à nourrir le passage à l’échelle de Noki Noki. La jeune pousse revendique un flux de transactions de près d’un milliard de F.CFA en 2023 (1,5 million d’euros), ambitionne désormais d’élargir davantage son réseau de distribution, d’innover dans ses offres de service et de consolider sa présence sur de nouveaux marchés.

Jonathan Yanghat.
Jonathan Yanghat.

Depuis sa création, Noki Noki s’est engagée à « redéfinir les standards » de la livraison en Afrique, en mettant l’accent sur l’innovation. Une orientation stratégique qui lui a permis d’étendre ses services au-delà de Brazzaville et Pointe-Noire, pour toucher des métropoles africaines comme Dakar, Abidjan, et Libreville. D’où le nom de l’entreprise, qui signifie « vite vite » en lingala.

En parallèle, l’entreprise a déployé plusieurs solutions afin de répondre à une demande croissante pour des solutions logistiques fiables et accessibles en Afrique, à l’instar de Noki Food pour la livraison de repas, Noki Drive pour les achats en grandes surfaces, Noki Express ou encore Noki Pay, une interface de paiement intégrée.

Le fondateur Jonathan Yanghat, fait part de sa satisfaction : « J’ai fondé Noki Noki en 2021, animé par une foi profonde en la puissance de l’innovation africaine, en particulier celle du Congo-Brazzaville. Nous avons démarré l’aventure avec quelques motos et une ambition claire : révolutionner la livraison et l’e-commerce sur le continent. Cette levée de fonds nous rapproche aujourd’hui de notre objectif : devenir une référence dans la livraison de proximité en Afrique. »

 

Les leaders d’un marché en croissance

 

En Afrique, le marché de la livraison au dernier kilomètre est en forte croissance, stimulé par l’expansion du e-commerce, qui devrait atteindre 80 milliards de dollars cette année, selon le rapport « Future of Commerce : Outlook for 2024 »  de McKinsey. Soit une hausse annuelle de 25%, contre 15% à l’échelle mondiale. Cette dynamique est renforcée par l’urbanisation rapide du continent (65% de la population résideront dans une zone urbaine d’ici 2030), et l’amélioration de l’accès à l’Internet mobile – avec une couverture 4G qui a atteint 65% de la population d’Afrique subsaharienne en 2022 contre seulement 19% cinq ans auparavant, d’après GSMA (Association mondiale des opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile).

Ces facteurs conjugués favorisent l’expansion du marché africain de la livraison au dernier kilomètre, évalué à 1,14 milliard de dollars en 2021 selon Straits Research, et 2,35 milliards de dollars d’ici à 2030. Une opportunité significative pour des entreprises telles que Noki Noki, aptes à répondre à cette demande croissante de livraisons rapides et fiables, y compris le jour même. Vinay Vaswani, fondateur d’Uma Ventures, confirme : « Noki Noki incarne une capacité d’innovation exceptionnelle, essentielle pour relever les défis d’un marché logistique africain en pleine expansion. Jonathan Yanghat et son équipe ont démontré une compréhension aiguë des besoins du secteur et une aptitude à prospérer en leaders sur ce marché. »

En mai 2024, l’entreprise a franchi une nouvelle étape en intégrant l’incubateur TotalEnergies à Pointe-Noire (Congo), après avoir été sélectionnée parmi 100 candidats au concours Challenge Startupper. Ce programme d’incubation de deux ans devrait permettre à la société d’accélérer son développement, contribuant également à dynamiser la capitale économique du Congo-Brazzaville.

@AB

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *