x
Close
African Business

L’excellence au féminin récompensée

L’excellence au féminin récompensée
  • Publiéseptembre 20, 2023

Quatre représentantes d’un pays francophone (Sénégal, Cameroun, Maroc, Tunisie) figurent parmi les 24 finalistes des prix AWIEF 2023. Ces prix récompensent l’excellence des femmes créatrices d’entreprises ou d’organisations non gouvernementales.

 

Lancés en 2017, les prix annuels de l’AWIEF (Africa Women Innovation & Entepreneurship Forum) sont une initiative visant à reconnaître, honorer et célébrer les femmes entrepreneurs et propriétaires d’entreprises en Afrique. Ils récompensent, dans divers secteurs industriels, des projets portés par des femmes pour leurs réalisations et leur contribution à la croissance économique inclusive et au développement social du continent.

Un jury international et indépendant a sélectionné les vingt-quatre finalistes dans huit catégories. Ces femmes fondatrices et chefs d’entreprise exceptionnelles opèrent dans divers secteurs et représentent des entreprises de quatorze pays africains différents : Afrique du Sud, Cameroun, Égypte, Éthiopie, Kenya, Maroc, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Tunisie, Zambie et Zimbabwe.

Les lauréats des Prix 2023 de l’AWIEF seront annoncés et célébrés lors d’une cérémonie spéciale et d’un dîner de gala à l’occasion de la Conférence et des prix 2023 de l’AWIEF, qui se dérouleront les 9 et 10 novembre 2023, au Centre des congrès de Kigali, au Rwanda.

La fondatrice et directrice générale de l’AWIEF, Irene Ochem, se félicite de l’engouement pour son concours : « Compte tenu du nombre considérable et de la qualité des candidatures reçues cette année, il est clair que l’entrepreneuriat féminin et le leadership commercial sont en plein essor dans toute l’Afrique. C’est un honneur pour nous de reconnaître et de célébrer les réalisations et les contributions de ces femmes à la croissance inclusive de leurs secteurs respectifs, de leurs pays et de l’économie du continent. »

John-Paul Iwuoha, fondateur de Smallstarter Africa, membre du jury des Prix AWIEF 2023, approuve : « J’ai été très impressionné par la qualité des candidatures dans toutes les catégories. C’est formidable de voir comment l’AWIEF continue d’attirer des femmes innovantes à travers l’Afrique qui créent une valeur énorme pour la société. »

 

Les finalistes des prix 2023 de l’AWIEF sont, par ordre alphabétique :

Prix de la jeune entrepreneure

Joyce Kamande, cofondatrice et PDG, Safi Organics, Kenya ;

Jovia Kisakye, PDG, Sparkle Agro Brand, Ouganda ;

Salamba Diene, PDG, Biosene, Sénégal ;

Biosene est une entreprise leader dans la production et la transformation des produits agro- alimentaires et cosmétiques à partir de matières premières issues de la récolte et de la cueillette locale (photo ci-dessus ; crédit : RFI).

 

Prix de l’entrepreneure technologique

Norah Magero, Fondatrice et PDG, Drop Access Limited, Kenya ;

Kathryn Malherbe, PDG, Med Sol AI Solutions, Afrique du Sud ;

Kidist Tesfaye, Fondateur et PDG, YeneHealth, Éthiopie.

 

Prix de l’entrepreneure agricole

Chinwendu Nweke, PDG, Bridge Merchant Enterprise, Nigeria ;

Forget Shareka, fondateur, Chashi Foods, Zimbabwe ;

Nonopa Tenza, fondateur et directeur général, Kevinot Farming, Afrique du Sud.

 

Prix de l’entrepreneure dans l’énergie

Linda Mabhena-Olagunju, fondatrice et PDG, DLO Energy Resources Group, Afrique du Sud ;

Ifeoma Malo, PDG, Clean Technology Hub, Nigeria ;

Margaret Yainkain Mansaray, fondatrice et PDG, Women in Energy Sierra Leone.

Prix de l’industrie créative

Gladys Chibanda, fondatrice et PDG, Krafted Ink, Zimbabwe ;

Ararat Tamirat, fondateur et directeur général, Tuba By Ararat, Éthiopie ;

Yasmina Belahsen, fondatrice, MayaDigital, Maroc.

MayaDigital est une agence de communication digitale fondée en 2015, qui se donne comme principale mission l’accompagnement de ses clients dans leurs stratégies de communication, en mettant à leur disposition son capital créatif et les dernières technologies digitales.

 

Prix de l’entrepreneure social

Damilola Aminat Adeyemi, cofondatrice et PDG, D-Olivette Global Enterprise, Nigeria

Kayumba Chiwele, fondateur et psychologue principal, MindAid Zambia, Zambie

Mundih Noelar Njohjam, médecin, Epilepsy Awareness, Aid and Research Association (EAAF), Cameroun.

EAAF est une ONG qui participe à l’amélioration des résultats et de l’expérience en matière de santé des personnes atteintes d’épilepsie, en facilitant l’accès à des soins de santé et à des services sociaux de qualité et abordables.

 

Prix de l’autonomisation

 

Zulfat Mukarubega, Fondateur, Université du tourisme, de la technologie et des études commerciales, Rwanda ;

Catherine Wijnberg, fondatrice et PDG, Fetola, Afrique du Sud ;

Aya Chebbi, fondatrice et présidente du collectif Nalafem, Tunisie.

Le collectif Nalafem est une organisation tunisienne qui œuvre pour l’autonomisation des femmes et la promotion de l’entrepreneuriat féminin.

 

Prix pour l’ensemble des réalisations

Rina Gunter, associée fondatrice, Gunter Attorneys, Afrique du Sud ;

Dalia Ibrahim, PDG, Nahdet Misr Publishing House, Égypte ;

Anke Weisheit, cofondatrice et présidente de Pharmbiotrac, Université des sciences et technologies de Mbarara, Ouganda.

 

À suivre sur awieforum.org.

 

@AB

Écrit par
Aude Darc

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *