Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

L’Afrique technologique se réunit à Marseille

L’édition d’Emerging Valley, cinquième du genre, se déroulera les 13 et 14 décembre 2021 au Palais du Pharo de Marseille.

Par Aude Darc

Certes ce rendez-vous inédit est en présentiel, mais il aura aussi un volet digital afin d’impliquer tout le monde. Et cette 5è édition verra la participation de tous les acteurs les plus influents de la Tech africaine.

Depuis maintenant cinq ans, le Sommet international Emerging Valley s’est imposé comme le grand rendez-vous annuel incontournable des acteurs de la Tech Afrique-Europe. Il s’adresse aux écosystèmes entrepreneuriaux et de l’innovation organique d’Afrique, de Méditerranée et d’Europe.

Depuis sa création en 2017, Emerging Valley s’est rapidement imposé comme un événement phare pour la Tech africaine ; si bien qu’en à peine 4 ans d’existence, l’événement est passé du statut de conférence à celui de Sommet international de plusieurs jours. Ainsi en 4 ans le sommet a réuni plus de 450 speakers, 400 startups, 100 incubateurs ou tech hubs, des dizaines d’investisseurs et près de 6 000 participants issus de 72 pays.

Issus de plus de 70 pays, les startups, les décideurs publics, les grands groupes, les investisseurs, les tech hubs, les institutions internationales publiques et privées se rencontreront à Marseille pour présenter des solutions disruptives apportées par la tech africaine, échanger sur son impact dans le monde et préparer le rebond Post-pandémie tout en continuant de renforcer le partenariat Afrique-Europe.

Histoire de ce Sommet 

Il a été créé par Samir Abdelkrim, auteur de l’ouvrage «Startup Lions, au cœur de l’African Tech». En 2018, il avait été placé sous le haut-patronage du président Emmanuel Macron.

Emerging Valley s’identifie comme un sommet international avec pour vocation d’établir des ponts durables entre l’Afrique et l’Europe. Après une 4ème édition, en avril dernier, 100% digitale en raison du contexte sanitaire, la 5ème édition de ce Sommet international se tiendra à Aix-Marseille-Provence, les 13 et 14 décembre 2021.

Afin que le plus grand nombre puisse bénéficier des échanges et rencontrer les experts et professionnels de la Tech africaine, le Sommet se déroulera à la fois au Palais du Pharo et en digital, un format innovant associant la force du présentiel et l’agilité du distanciel.

Inclusif, l’accès à ce Sommet, ses plénières, keynotes, ateliers et masterclasses est gratuit pour tous sur simple inscription: https://www.emergingvalley.co/inscriptions/Plusieurs thèmes seront abordés lors de cette 5è édition comme « la Grande Muraille Verte », « l’essor des licornes à succès +Made in Africa+ », « la ville durable africaine », « l’entrepreneuriat féminin », « la e-santé Afrique-Europe », « l’investissement dans l’innovation organique ».

Des thématiques fortes de sens au cœur de l’ADN d’Emerging Valley et qui visent à préparer le rebond Post-Pandémie en Afrique, en Europe et dans le monde. Le programme sera dévoilé au mois d’octobre.

Le fondateur Samir Abdelkrim, rappelle que : « l’ambition historique d’Emerging Valley est de répondre à ce besoin devenu central : préparer le rebond post-Covid des écosystèmes d’innovation Afrique-Europe. C’est à dire continuer d’accompagner les entrepreneurs en favorisant la rencontre des écosystèmes et des innovateurs d’Afrique, de Méditerranée et d’Europe afin de co-créer les solutions durables et résilientes face aux urgences et aux défis de notre temps. Chaque année des centaines speakers de haut niveau et des startups de la Tech For Good viennent sur le territoire Aix-Marseille-Provence nous présenter leur vision et leurs projets. »

Depuis sa création en 2017, Emerging Valley s’est rapidement imposé comme un événement phare pour la Tech africaine ; si bien qu’en à peine 4 ans d’existence, l’événement est passé du statut de conférence à celui de Sommet international de plusieurs jours. Ainsi en 4 ans le sommet a réuni plus de 450 speakers, 400 startups, 100 incubateurs ou tech hubs, des dizaines d’investisseurs et près de 6 000 participants issus de 72 pays.

@AD

ENCADRE

Contribuer à une réflexion panafricaine

Pourquoi participer à Emerging Valley ? Ce sommet est un rendez-vous unique pour explorer les écosystèmes émergents et une plateforme online offrant de nombreuses possibilités. Participer donc à Emerging Valley, c’est devenir un acteur identifié de la Tech For Good, contribuer à une réflexion panafricaine sur le futur de l’innovation, et se connecter aux décideurs, investisseurs et entrepreneurs de talents.

Comme pour la précédente édition, cette année Emerging Valley innove et propose une nouvelle édition hybride alliant l’agilité du digital et le dynamisme du présentiel ! Une opportunité unique d’assister aux débats de haut niveau tout en conservant l’ADN du sommet qui est de favoriser les échanges et les rencontres avec l’ensemble des participants. Une plateforme va donc être développée, elle sera dotée d’un puissant outil de networking qui permettra à tous de se connecter avec de potentiels futurs partenaires business d’Afrique et d’Europe.

Il sera également possible aux participants de composer eux-mêmes leur programme parmi plus de nombreux temps forts : plénières, keynotes, workshops et pitchs qui leur seront proposés sur 48 heures. Ces évènements seront retransmis en direct sur la plateforme online Emerging Valley. Grâce à celle-ci, tout le monde pourra découvrir, au travers de salles virtuelles, des solutions disruptives de la Tech africaine, d’apprendre des meilleurs experts, de profiter du décryptage de l’actualité de la Tech en Afrique et en Europe ou encore de s’inspirer de success stories des écosystèmes entrepreneuriaux. L’inscription est gratuite sur https://www.emergingvalley.co/inscriptions/ 

 

ENCADRE

Ont déjà participé à ce grand rendez-vous

 

Taleb Ould Sid’Ahmed, ministre de l’emploi, de la jeunesse et des sports de Mauritanie

Papa Amadou Sarr, ministre délégué général à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) du Sénégal 

Angélique Kidjo, chanteuse et marraine de la Saison Africa 2020

Thierry Breton, commissaire au marché intérieur

Mariya Gabriel, commissaire Européen à l’Economie et à la Société numériques

Tidjane Deme, associé et co-gérant de Partech Africa

Fatoumata Ba, investisseur en capital risque, fondatrice & présidente de Janngo et associée gérante de Janngo capital

Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin et Managing Partner de Southbridge Group

Sarah Toumi, membre du Conseil présidentiel pour l’Afrique et CEO de Acacias For All

Gilles Babinet, Digital Champion de la France auprès de la Commission européenne

Philippe Wang, vice-président exécutif de Huawei Northern Africa

Benoît Payan, maire de la ville de Marseille

Laure-Agnès Caradec, présidente du conseil d’administration de l’EPA Euroméditerranée

Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et présidente de la Métropole d’Aix-Marseille-Provence

Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances

Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, en charge du Commerce extérieur et de l’attractivité

Wilfrid Lauriano Do Rego, coordonnateur du Conseil présidentiel pour l’Afrique, ainsi que de nombreux autres acteurs d’Afrique et d’Europe.

Retrouvez les speakers de l’édition précédente : https://www.online-emergingvalley.co/speakers

ENCADRE

Témoignages

Patricia Ricard, Présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard : « Pour moi, Emerging Valley, c’est exactement l’initiative type pour accélérer vers la transition. Aujourd’hui, nous sommes dans l’urgence de parler à beaucoup de gens, de beaucoup de sujets complexes et difficiles. La dimension de solidarité que l’on retrouve, à Emerging Valley, à travers cette intelligence collective est totalement tournée sur le développement durable et digital. En ce sens, Emerging Valley est un sommet à impact, avec des Labs interdisciplinaires et intersectoriels auxquels participent des acteurs venant de tous horizons. »

Virginie Koné, directrice des opérations spéciales et évènements au sein du média Trace : « Le fondement même de TRACE est de créer des initiatives qui permettent de contribuer au travail de synergies et de liens entre les deux continents. Nous nous reconnaissons donc dans cette dimension d’innovation et de digital entre l’Afrique et l’Europe que porte Emerging Valley. »

Henri Gueye, CEO d’Eyone Sénégal : « Y participer permet d’avoir un cadre d’échanges sur ce qui se passe sur le terrain. Avec la crise sanitaire, nous sommes dans un contexte compliqué. Il est important de savoir ce qui se passe sur le terrain, ce qui se fait encore pour lutter contre la pandémie, voir les axes de collaboration entre Marseille et l’Afrique, mettre en lumière les solutions mises en œuvre localement et l’Afrique pour impacter la vie des populations. »

« Le soutien aux entrepreneurs et à l’innovation en Afrique est au cœur de notre projet, c’est pour ça que nous sommes à Emerging Valley » dixit Ifeyinwa Ugochukwu, directrice des partenariats, Fondation Tony Elumelu. 

Rémy Rioux, directeur général de l’Agence française de développement : « Etre partenaire d’Emerging Valley, c’est contribuer à alimenter les moteurs de la croissance et de l’emploi en Afrique que sont les PME »

@AD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts