x
Close
Industrie

Une inclusion énergétique facilitée

Une inclusion énergétique facilitée
  • Publiéjuin 20, 2024

La plateforme Orange Smart Energies permet à tous les producteurs d’énergie de sécuriser leurs revenus, et favorise ainsi l’inclusion énergétique.

 

Orange Energies met désormais sa plateforme digitale Orange Smart Energies à tous les producteurs d’énergie en Afrique. L’ambition de la filiale du groupe français est de renforcer l’inclusion énergétique en offrant un accès facile et prépayé à l’énergie grâce à des kits solaires et des compteurs intelligents.

Cette plateforme IOT (Internet des objets) vient apporter une solution aux défis de rentabilité des producteurs d’énergie en Afrique, en réduisant le risque de non-paiement. Développée par Orange, enrichie en 2021, Orange Smart Energies devient donc une plateforme logicielle ouverte pour tous les producteurs d’énergies en Afrique et au Moyen-Orient garantissant l’assurance du paiement de leurs clients via le Mobile money.

Par ailleurs, Orange Energies a conclu un accord avec le fabricant de produits et systèmes solaires d.light, pour vendre ses solutions dans onze pays africains.

Le modèle économique, qui repose sur l’association entre Orange et des producteurs d’énergies, permet à Orange Energies de fournir une « brique digitale » et un réseau de distribution qui facilitent à tous, l’accès à l’énergie jusqu’au dernier kilomètre, en zone rurale. Cette plateforme universelle, précise la société, est la seule sur le marché permettant de faire à la fois du Pay-as-you-go (payez au fur et à mesure) pour des équipements solaires et le prépaiement avec des compteurs intelligents.

Dans une zone du monde où un Africain sur deux vit sans électricité, et où les compagnies d’électricité souhaitent améliorer l’efficacité du recouvrement de leurs créances, l’ambition d’Orange Energies reste de démocratiser l’accès à l’énergie en devenant le partenaire privilégié des producteurs d’énergie. Opérationnelle dans douze pays (RD Congo, Madagascar, Cameroun, Sénégal, Côte d’Ivoire, Centrafrique, Burkina Faso, Mali, Guinée, Sierra Leone, Liberia, Jordanie), avec plus de 300 000 foyers bénéficiant de ses services chaque jour, Orange Energies continue d’étendre le nombre de ses clients ainsi que son maillage territorial sur le continent.

Un visuel Orange Energies.
Un visuel Orange Energies.

 

Jérôme Hénique est directeur général d’Orange Middle East and Africa. « Faire du digital un levier pour l’inclusion énergétique des populations africaines est notre ambition depuis nos débuts. En ouvrant notre plateforme à tous les producteurs d’énergie, nous franchissons une étape majeure dans notre engagement envers un accès universel à l’énergie en Afrique et au Moyen-Orient », explique-t-il dans un communiqué.

 

Des partenaires naturels

Avis partagé par Nat-Sy Missamou, vice-président Orange Energies pour l’Afrique et le Moyen-Orient : « Nous nous plaçons aux côtés des acteurs de l’énergie pour leur permettre de pérenniser leurs activités sur les marchés africains. En nous appuyant sur les solutions d’inclusion numérique et financière existante, notre service de Pay-as-you go se déploie grâce à un modèle de distribution construit sur mesure pour les marchés africains ».

Par ailleurs, Orange Energies a conclu un accord avec le fabricant de produits et systèmes solaires d.light, pour vendre ses solutions dans onze pays africains.

Les produits d.light alimentés par l’énergie solaire, sont notamment les systèmes solaires domestiques, les onduleurs solaires, les téléviseurs, les ventilateurs et les torches solaires portables.

Le partenariat est déjà opérationnel en Côte d’Ivoire, où Orange compte 30 millions de clients, ainsi qu’au Cameroun, au Liberia et au Maroc, au Cameroun, au Liberia, en Sierra Leone, à Madagascar et en RD Congo. Puis il s’étendra à cinq autres pays africains dans lesquels Orange opère : le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, la Guinée et la Centrafrique.

Les produits d.light sont disponibles dans les boutiques d’Orange, ainsi que dans les points de vente et les agents de vente de ses partenaires. Les clients peuvent payer en utilisant le service Orange Money, ce qui leur permet d’effectuer des achats d’effectuer des achats par le biais du « Pay as you go ».

Nick Imudia, PDG de d.light, considère que les opérateurs de téléphonie mobile sont « des partenaires naturels » pour les fournisseurs d’énergie solaire hors réseau comme l’est sa société. Les opérateurs ont l’envergure et les ressources nécessaires pour atteindre les communautés rurales dans des endroits reculés qui ne sont pas accessibles à la population, non connectées au réseau d’énergie.

En outre, les services d’argent mobile basés sur la facturation des opérateurs, tels que les services d’argent mobile basés sur la facturation de l’opérateur, comme Orange Money, offrent aux ménages à faibles revenus la flexibilité nécessaire pour effectuer les paiements des produits solaires.

« Les gens peuvent accéder à des solutions d’énergie solaire renouvelable abordables par le biais d’un simple prépaiement mobile. »

Pour vendre ses produits dans chacun des pays retenus, d.light prévoit un investissement de 1 million de dollars. Depuis sa création, en 2007, l’entreprise américaine déclare avoir vendu 30 millions de produits solaires dans le monde, dont 20 millions en Afrique selon les chiffres de l’entreprise.

Photo d.light.
Photos : d.light.

 

@AB

 

 

 

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *