x
Close
Industrie

Partenariat stratégique entre OCP et des producteurs indiens

Partenariat stratégique entre OCP et des producteurs indiens
  • Publiéjanvier 23, 2023

Le groupe marocain OCP vient de signer divers protocoles d’entente avec d’importants acteurs indiens privés et publics des engrais. L’objectif est de mutualiser des dépenses de R&D et de promouvoir des solutions innovantes de fertilisation.

 

Le leader mondial des solutions pour la nutrition des sols et des plantes et premier producteur mondial de phosphate, OCP s’engage auprès des principaux acteurs indiens du secteur des engrais.

Pour cela, le groupe marocain plusieurs mémorandums d’entente avec les plus importants producteurs d’engrais du secteur public et privé indien pour renforcer la sécurité alimentaire et développer en commun des initiatives en faveur d’une agriculture innovante et durable.

« Le groupe est fermement convaincu que leadership et rentabilité sont nécessairement synonymes de responsabilité sociétale et de développement durable. Sa vision stratégique est à la jonction de ces deux dimensions. »

L’objectif de ce partenariat est de mener des initiatives communes de Recherche & Développement et de promouvoir ensemble des solutions de fertilisation innovantes ; la finalité est également de proposer des engrais sur-mesure qui répondent aux besoins spécifiques des agriculteurs indiens, en étroite collaboration avec les acteurs de l’écosystème agricole (secteur public, instituts agronomiques, fédérations agricoles, fermiers…)

Cet accord ouvre la voie à OCP pour fournir à l’Inde jusqu’à 1,7 million de tonnes métriques (MT) d’engrais phosphatés pour la saison agricole sur les douze prochains mois.

Ces mémorandums ont été signés entre des dirigeants du groupe marocain et les fabricants d’engrais indiens concernés, en présence de Mansukh Mandaviya, ministre de la Santé, des produits chimiques et des engrais en Inde, de Shri Rajesh Vaishnaw, ambassadeur de l’Inde au Maroc et de Mostafa Terrab, PGG de OCP Group.

Ces accords prévoient jusqu’à 700 000 MT de Triple Super Phosphate (TSP), engrais à base de phosphate qui dispose de la plus haute teneur en phosphate, se trouvant dans les engrais granulaires sans azote et qui peut être adapté en fonction des besoins spécifiques des plantes et des sols en Inde. Les engrais sur-mesure sont reconnus pour être meilleurs pour la santé des sols, réduisant ainsi les déchets. Les protocoles d’accord prévoient également la livraison de 1 million de tonnes de phosphate de di-ammonium (DAP) à destination des fermiers indiens.

Soufiyane El Kassi dirige OCP Nutricrops, filiale dédiée aux solutions de fertilisation des sols et des plantes : « Nous nous réjouissons de l’intérêt de l’Inde pour notre solution sur-mesure qui contribue significativement à augmenter les rendements, à améliorer les revenus des fermiers et à accélérer la mise en place de pratiques agricoles durables. »

 

Objectifs confirmés

 

Le marché indien des engrais représenterait près de 10 milliards de dollars, il n’est donc pas étonnant de voir un groupe de l’envergure de OCP s’y intéresser.

Plus généralement, OCP rappelle dans un communiqué qu’il contribue à nourrir une population mondiale grandissante en lui fournissant des éléments essentiels à la fertilité des sols et à la croissance des plantes.

Avec un chiffre d’affaires de plus de 9,4 milliards de dollars en 2021 et une forte croissance l’année suivante, OCP est leader mondial sur le marché de la nutrition des plantes et des engrais phosphatés. Le groupe marocain compte près de 18 000 collaborateurs et travaille étroitement avec plus de 350 clients à travers le monde.

La stratégie écologique, économique et sociale de OCP

Fin 2022, OCP a lancé une nouvelle stratégie d’investissement vert, consacrée à l’augmentation de la production d’engrais et à l’investissement dans les énergies renouvelables. La stratégie prévoit un investissement global d’environ 13 milliards de dollars sur la période 2023-2027, ce qui permettra au groupe d’utiliser 100 % d’énergie renouvelable d’ici 2027 et d’atteindre une neutralité carbone totale d’ici 2040. La stratégie vise également à atteindre une capacité de dessalement d’eau de 560 millions m3 en 2026 et à augmenter la production d’engrais verts.

« Le groupe est fermement convaincu que leadership et rentabilité sont nécessairement synonymes de responsabilité sociétale et de développement durable. Sa vision stratégique est à la jonction de ces deux dimensions », explique la communication financière.

@AB

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *