x
Close
Industrie

Inauguration du Terminal industriel de San Pedro

Inauguration du Terminal industriel de San Pedro
  • Publiéseptembre 15, 2022

Deuxième port de Côte d’Ivoire après Abidjan, le port de San Pedro, dans le sud-ouest du pays, dispose désormais d’un terminal industriel polyvalent. Il accueillera des navires de grande capacité transportant minerais, produits cimentiers ou agricoles. 

 

Fruit d’un partenariat stratégique entre la République de Côte d’Ivoire, Arise Ports and Logistics (P&L) et S. Energies, le Terminal industriel polyvalent de San Pedro est un projet d’envergure pour le pays et l’Afrique de l’Ouest.

Avec un investissement total de 173 millions d’euros, ce terminal est le pont ouest-africain dédié à des exportations interconnectées et agiles, grâce à une technologie de pointe et des solutions sur-mesure adaptées. Situé sur la plateforme portuaire de San Pedro, ce terminal industriel, considèrent ses promoteurs, est « idéalement positionné pour devenir un acteur incontournable de la région grâce au dynamisme économique ivoirien, aux solides performances économiques du pays et à sa stabilité politique, qui en font un centre de commerce essentiel dans la région ».

« Ce projet structurant va contribuer à l’augmentation du PIB industriel, à l’amélioration de la balance commerciale, à la compétitivité des filières exportatrices ivoiriennes et à la création de milliers d’emplois dans le pays, notamment en zone péri-urbaine où la pression démographique se fait forte. »

Pour les parties, l’inauguration du nouveau terminal industriel polyvalent représente une opportunité de croissance sans précédent pour la Côte d’Ivoire, ainsi que pour les opérateurs économiques miniers internationaux et nationaux. Grâce à ses deux quais en eau profonde, sa superficie de 13,8 hectares et sa capacité de stockage de 160 000 tonnes, le terminal permet aux productions ivoiriennes d’être distribué en grande quantité dans la sous-région. En activité depuis sept mois, le site a déjà dépassé la barre de 1,5 million de tonnes traitées, confirmant ainsi sa place parmi les ports les plus performants d’Afrique de l’Ouest.

Acteur social, ce projet a déjà permis la création de 1006 emplois directs durant sa phase de construction. Le port emploiera 120 personnes et générera 3600 emplois indirects. Le terminal industriel polyvalent est le fruit d’investissements, sur fonds propres du groupe panafricain Arise P&L. À l’issue de la construction, le port a été intégré parmi ses partenaires, une banque sud-africaine faisant du terminal industriel un projet intégralement africain. Trois banques sud-africaines auraient apporté 90 millions d’euros au projet, Nedbank, Standard Bank, First Rand.

 

Un projet structurant

Ebrima Sawaneh, directeur d’Arise P&L, commente : « Le terminal industriel de San Pedro est au cœur de notre vision. Par-delà la Côte d’Ivoire, c’est l’Afrique de l’Ouest tout entière qui bénéficiera de ce projet, et son aboutissement est notre plus grande fierté. Nous souhaitions que le site devienne un levier important de la croissance économique régionale par le très fort accroissement des importations et de leurs distributions. »

L’inauguration s’est déroulée le 14 septembre 2022, en présence du Premier ministre Patrick Achi, Étaient également présents Amadou Koné, ministre des Transports, Amédée Koffi, ministre de l’Équipement et de l’entretien routier, Hilaire Lamizana, directeur général du Port Autonome de San Pedro, Gagan Gupta, fondateur et PDG d’Arise et Roselyne Chambrier-Chalobah, PDG d’Arise Ivoire.

« Ce projet structurant va contribuer à l’augmentation du PIB industriel, à l’amélioration de la balance commerciale, à la compétitivité des filières exportatrices ivoiriennes et à la création de milliers d’emplois dans le pays, notamment en zone péri-urbaine où la pression démographique se fait forte », a déclaré le ministre des Transports.
Étendue sur 14 hectares, cette infrastructure va favoriser l’accueil des grands navires d’une capacité de 80 000 tonnes de marchandises. 

Le port de San Pedro, le deuxième du pays après celui d’Abidjan, qui possède déjà un terminal conventionnel exploité par Bolloré, a enregistré un trafic de six millions de tonnes de marchandises en 2021. Il revendique la place de premier port mondial d’exportation du cacao.

Rappelons qu’Arise P & L est un développeur d’écosystèmes portuaires et logistiques qui conçoit, crée, finance et développe des infrastructures interconnectées, avec leurs services de logistique intégrés. Son portefeuille se compose de trois actifs portuaires répartis dans deux pays : Gabon et Côte d’Ivoire. Dans chaque pays africain où Arise P&L est présent, sa mission est de soutenir la croissance des économies locales, créer des emplois et transférer ses compétences à la main-d’œuvre nationale.

@AB

 

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.