x
Close
Industrie

Dynamic Mining en Guinée, un exemple de durabilité

Dynamic Mining en Guinée, un exemple de durabilité
  • Publiéfévrier 23, 2024

La filiale de l’indien Dynamic Mining va accélérer ses projets d’exploitation de bauxite, une source de devises essentielle pour la Guinée. Non sans obstacles, elle se veut un modèle de durabilité.

 

La Guinée souhaite devenir un producteur de bauxite de premier plan sur la scène mondiale, accélérant ainsi sa croissance. Ce souhait est en passe de devenir une réalité, en partie grâce à Dynamic Mining SAS. Cette entreprise a reçu, voici quelques semaines, le prix Mining Indaba Sustainability Award. Ce « prix de la durabilité » récompense une facilité de crédit de 90 millions de dollars, soutenue par Afreximbank, en collaboration avec AFC (Africa Finance Corporation) et la BADEA (Banque arabe pour le développement économique en Afrique).

À noter que le jury de Mining Indaba a aussi distingué d’autres entreprises du secteur : Bases Resources, Caledonia Mining Corporation, Copper 360, Homestead Diamonds, Thor Explorations.

Le montage financier comprend une contribution de 40 millions $ d’Afreximbank et 25 millions $ de l’AFC et de la BADEA. Il pourrait porter la production de bauxite à 85 000 kilotonnes. Dynamic Mining SAS dispose d’un permis d’exploitation exclusif et d’une concession minière pour quinze ans. La société poursuit son plan, qui vise à l’extraction de six millions de tonnes métriques de bauxite par an, avec l’ambition d’atteindre 10 millions de tonnes métriques d’ici à trois ans.

La société insiste également sur l’engagement communautaire de son projet et la gestion efficace des éventuels contentieux qui la distingue dans son industrie. Elle garantit une large acceptation sociale, tout en jetant les bases d’un développement durable.

Un engagement important, tandis que les populations se plaignent souvent d’être déconsidérées par les groupes miniers. Tel fut d’ailleurs le cas en novembre 2023, quand des exploitants agricoles guinéens ont publiquement exprimé, lors d’une manifestation, l’exploitation de la bauxite de Dynamic Mining. Ils ont surtout exprimé leur mécontentement devant les retards pris par leurs indemnisations, après le recensement de leurs plantations. En dépit des engagements pris, le groupe indien contesterait les prix des compensations.

Sur le plan industriel, le projet comprend la création d’une usine de traitement de la bauxite, la construction d’une route de transport de 50 kilomètres et le développement d’un terminal portuaire dédié aux exportations de minerais. « Cette approche globale vise non seulement à renforcer la position de la Guinée en tant qu’acteur clé de l’industrie de la bauxite, mais aussi à stimuler la croissance économique de la région », insistent ses promoteurs.

 

La Guinée, deuxième producteur mondial

Le partenaire Afreximbank a été l’un des premiers à se réjouir de la récompense obtenue durant Mining Indaba, qui permet de mettre Dynamic Mining dans la lumière.

Selon le jury, ce prix célèbre « le dévouement de Dynamic Mining à l’augmentation de la production de bauxite de la Guinée sans compromettre la capacité des générations futures du pays à répondre à leurs propres besoins ».

Benedict Oramah, président d’Afreximbank, s’est félicité de cette récompense : « Notre participation facilitera la mise en œuvre de ce projet essentiel pour soutenir la valorisation des ressources naturelles et contribuer à accroître le statut de la Guinée comme deuxième producteur mondial de bauxite. »

Et de s’engager : « Nous restons déterminés à jouer un rôle essentiel dans la stimulation de la croissance économique de l’Afrique et nous sommes impatients de soutenir davantage de projets de ce type à l’avenir. »

Cette facilité devrait accompagner la Guinée dans son projet de devenir un exportateur net de bauxite et d’aluminium, en plus d’offrir au pays l’opportunité de jouer un rôle plus important dans la fourniture des ressources nécessaires à la production d’aluminium métal. La Guinée qui bénéficier – enfin –, à partir de 2025, de l’exploitation de la gigantesque mine de fer de Simandou.

En outre, la facilité accordée à Dynamic Mining devrait contribuer à accroître les recettes en devises de la Guinée. Plus de 1 000 emplois devraient être créés pendant la phase de construction du projet, et 500 emplois supplémentaires sont attendus au début des opérations.

À noter que le jury de Mining Indaba a aussi distingué d’autres entreprises du secteur : Bases Resources, Caledonia Mining Corporation, Copper 360, Homestead Diamonds, Thor Explorations.

@AB

Écrit par
Aude Darc

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *