x
Close
African Business

Grant Thornton choisit Abidjan pour son bureau Afrique francophone

Grant Thornton choisit Abidjan pour son bureau Afrique francophone
  • Publiédécembre 12, 2022

Témoignage de sa confiance à l’égard du continent, le cabinet international Grant Thornton International renforce ses activités en Afrique, à travers la création de l’Africa Tax Desk. Son bureau francophone rayonne à partir d’Abidjan.

 

Grant Thornton se présente comme étant le sixième cabinet mondial de services d’audit, de fiscalité et de conseil. Déjà présente dans 143 pays, la société renforce ses activités en Afrique à travers la création de l’Africa Tax Desk.

Le hub Afrique francophone est installé à Abidjan sous la direction de Jean-Louis Dattier, Regional Coordinator francophone Africa et Managing Partner de Grant Thornton Tax & Legal Côte d’Ivoire et de Charles-Alexandre Koffi, Leader Francophone Africa et Lead Tax Associate au sein de Grant Thornton Tax & Legal Côte d’Ivoire.

L’ambition de Grant Thornton International est de proposer une solution Made in Africa visant à centraliser l’assistance juridique et fiscale aux clients sur le continent et faciliter le traitement des requêtes juridiques et fiscales multi-juridictionnelles : conseil fiscal, structuration fiscale, fiscalité des transactions internationales, Due Diligence fiscale, Tax Compliance & GMS, assistance à contrôle, restructurations, financements composés et structurés.

Jean-Louis Dattie commente : « Notre fort ancrage dans les différents pays du continent, la technicité et les différentes expériences internationales de nos équipes nous permettent de fournir à nos clients une qualité de service unique et adaptée au contexte de leurs investissements en Afrique. » Pour son collègue, Charles-Alexandre Koffi, ce hub stratégique qu’est l’Africa Tax Desk, « apporte une solution différenciante et contributive au renforcement de la gouvernance fiscale des opérations transfrontalières en Afrique ».

Grant Thornton International est un réseau de cabinets d’audit, de fiscalité et de conseil, comptant 56 000 employés dans 143 pays. « La société accompagne les organisations dynamiques dans la concrétisation de leurs ambitions stratégiques », relate une plaquette de présentation.

Ses dirigeants considèrent que de par ses ressources, sa croissance démographique et un accès accru aux capitaux publics et privés, l’Afrique constitue « une plateforme commerciale lucrative au potentiel énorme ».

 

S’adapter à la complexité du continent

Le bureau d’Abidjan assure la coordination de la pratique juridique et fiscale pour les pays francophones de la zone, car les apporteurs d’affaires doivent tenir compte « de la complexité et de la divergence des réglementations juridiques et fiscales ».

Pour les pays anglophones d’Afrique, soumis aux mêmes problématiques, le bureau de la structure est basé à Johannesbourg.

Les services vont des conseils préliminaires aux porteurs de projets aux conseils en fusion et acquisition. En passant par des conseils sur la modélisation financière d’un projet ; le cabinet analyse les implications fiscales du modèle financier envisagé. Et, le cas échéant, propose une structure fiscale efficiente pour les opérations sur le continent.

Le cabinet propose toute une série de services en matière de fiscalité durant l’activité ordinaire de ses entreprises clientes.

Khanyisa Cingo-Ngandu est une comptable agréée et compte de nombreuses années d’expérience dans la fiscalité. Elle est désormais la coordinatrice de Grant Thornton International pour les missions fiscales couvrant la zone anglophone de l’Afrique subsaharienne.

De son côté, Jean-Louis Dattie est Conseil juridique et fiscal agréé, titulaire d’un DESS en Droit des affaires et Executive MBA obtenu à HEC Paris. Outre ses activités en Côte d’Ivoire, il est coordonnateur de Grant Thornton International pour toutes les missions couvrant la zone Afrique subsaharienne francophone et accompagne les multinationales et entreprises locales en matière de fiscalité internationale, de restructuration, d’optimisation et de réorganisation.

Jean-Louis Dattie et Charles-Alexandre Koffi
Jean-Louis Dattie et Charles-Alexandre Koffi

 

 

Enfin, Charles-Alexandre Koffi est consultant juridique et fiscal, titulaire d’un Master 2 en Fiscalité, Droit des affaires, Conseil et gestion d’entreprise de l’INSEEC Bordeaux (France). Il possède une formation pratique acquise tant en Côte d’Ivoire qu’en France en matière de conseil juridique et fiscale Au sein de l’Africa Desk, il a la charge de la coordination des dossiers entre les différentes parties prenantes.

@AB

 

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *