Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Orange Ventures finance les start-up

Le groupe Orange a présenté en Côte d’Ivoire son initiative Orange Ventures, un fonds d’investissement dans les start-up, richement doté. L’opérateur télécom souhaite répondre aux besoins de financement des jeunes entrepreneurs ivoiriens, créatifs mais sous-financés. Réédition après précisions de la société.

Par Paule Fax

La filiale ivoirienne d’Orange multiplie les initiatives en faveur de l’écosystème numérique et d’une industrie des télécoms innovante et résiliente, qu’il favorise avec son accélérateur Orange Fab. Au cours de plusieurs sessions d’informations, le groupe français y a récemment présenté son fonds Orange Ventures, doté d’une capacité d’investissement de 350 millions d’euros dont 50 millions pour la région Afrique et Moyen-Orient.

Orange Ventures est un fonds d’investissement technologique qui finance les start-up innovantes dans les domaines d’expertise du groupe (réseaux et technologies de l’information, entreprise digitale, cybersecurité, et Fintech) et au-delà̀ (plateformes clientèles, jeux en ligne, technologies virtuelles, santé, etc.)

L’objectif de ce véhicule d’investissement est de cibler les jeunes pousses proposant des réponses aux enjeux fondamentaux du marché ivoirien et de favoriser l’émergence de futurs champions technologiques au service de la transition « vers un monde toujours plus digital et responsable » a précisé l’entreprise, lors d’une session d’informations.

Les sociétés dans lesquelles Orange Ventures investira bénéficieront également des ressources et de l’expertise du groupe et pourront profiter de son réseau international pour accélérer leur croissance.

Ainsi, les start-up sélectionnées rejoindront dans le portefeuille du fonds Moja Ride, première entreprise ivoirienne financée par Orange Ventures.

Fondée en 2020, Moja Ride est une application qui permet aux voyageurs de réserver et de payer leurs trajets par transmission numérique, tout en permettant aux opérateurs de transport de gérer leur flotte, leurs itinéraires et leurs méthodes de paiement.

La société vient d’ailleurs de franchir une nouvelle étape de son développement, en s’associant avec le système O-City de calcul et de moyens de paiements, développé par la Fintech BPC.

Encourager l’innovation

Initiative qui rejoint l’intuition des dirigeants d’Orange Côte d’Ivoire, selon lesquels l’écosystème des start-up est particulièrement évolutif et dynamique dans le pays. Les entrepreneurs sont à la recherche d’investisseurs pour accompagner leur projet. Et les capitaux risqueurs privés (Business angels) ne se bousculent pas.

En matière de RSE, Orange CI mène sa stratégie autour de trois axes. Devenir un opérateur de confiance, aux produits et services sûrs, un opérateur engagé qui réduit la fracture numérique et un opérateur vert qui réduit son impact environnemental.

D’où la nécessité d’un fonds tel qu’Orange Ventures. « Encourager l’innovation, soutenir la scène technologique ivoirienne et promouvoir des champions locaux, c’est la mission que souhaite porter le groupe Orange à travers cette initiative », expliqué le groupe lors d’une des sessions menées par Orange Fab.

Orange Côte d’Ivoire est une structure régionale composée des filiales Orange de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Liberia. Trois pays où le groupe télécoms est leader, avec plus de 26 millions de clients ; cette structure représente le quart du chiffre d’affaires d’Orange dans la zone Afrique Moyen-Orient.

Soignant sa RSE (Responsabilité sociale de l’entreprise) – le groupe y a consacré une autre journée entière d’informations, fin juin –, Orange se dit convaincu du rôle prépondérant du numérique dans le développement de la Côte d’Ivoire, dont il représenterait l’équivalent de 11% du PIB.

En matière de RSE, la structure revendique près de 500 projets sociaux, dans les domaines de l’éducation, la santé, la culture… Dans le soutien aux jeunes entreprises, outre son incubateur et, désormais, son fonds de soutien, Orange assure le déploiement de la formation aux métiers des télécoms, grâce à Orange Digital Academy et grâce à des partenariats stratégiques avec des acteurs locaux et internationaux, publics et privés.

Orange CI mène sa stratégie RSE autour de trois axes principaux : Devenir un « opérateur de confiance », aux produits et services sûrs, protégeant les données personnelles, et dont le comportement en matière d’achats est irréprochable. Il entend demeurer un « opérateur engagé » qui réduit la fracture numérique. Et enfin, il cultive l’image d’un « opérateur vert » réduisant son impact environnemental et proposant une offre d’énergie renouvelable.

PF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts