Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Guinée : Un nouveau port sec près de Conakry

Le groupe Bolloré met en service le port sec de Kagbelen, un atout dans l’attractivité de Conakry et la compétitivité de la Guinée.

Par LS

Conakry Terminal, filiale de Bolloré Ports et opérateur du terminal à conteneurs du port de Conakry, a officiellement mis en service le port sec de Kagbelen. Celui-ci est situé dans la commune urbaine de Dubréka, à 35 km de la capitale guinéenne.

Le port sec Kagbelen, qui s’étend sur une superficie de 30 hectares, dispose d’un espace aménagé de 5 hectares pour une capacité de stockage de 2 000 véhicules. Il accueille en priorité les véhicules en transit pour le Mali, ainsi que les véhicules non livrés après dix jours de stationnement sur le parc du terminal portuaire.

« En complément des nouveaux portiques de parc que Conakry Terminal vient de mettre en service, ce nouveau port sec permettra l’amélioration des performances et la compétitivité du port autonome de Conakry. »

D’un coût global de 1,7 million d’euros (1,12 milliard de F.CFA, 18,19 milliards de francs guinéens), l’aménagement et l’équipement du port sec de Kagbelen permettent à la Guinée de disposer d’une zone sous-douane connectée au système informatique des Douanes. 

Doté d’une zone administrative, d’un espace clients, d’un espace de stockage, d’équipements et ouvrages dédiés, « il offre des mêmes facilités de livraison identiques à celles du terminal portuaire de Conakry », précise la société.  L’aménagement et la mise en service de cette plateforme logistique permettront de décongestionner le port de Conakry et d’absorber la croissance des volumes de véhicules importés.

« Le développement du port sec de Kagbelen répond au double défi de la gestion optimale des espaces de stockage du terminal à conteneurs et de la célérité des services de livraison des véhicules», se félicite Traoré Tahirou Barry, directrice générale de Conakry Terminal.

« En complément des nouveaux portiques de parc que Conakry Terminal vient de mettre en service, ce nouveau port sec permettra l’amélioration des performances et la compétitivité du port autonome de Conakry. » Le port avait en effet reçu quatre nouveaux portiques modernes, de type RTG, en avril.

« Une grande avancée »

Cet investissement qui génère 40 emplois directs et plusieurs dizaines d’emplois indirects pour la jeunesse guinéenne, a nécessité l’implication et la collaboration de la direction générale du port de Conakry et de la direction nationale des Douanes. 

La mise en service de ce port sec de Kagbelen constitue « une grande avancée » dans la stratégie gouvernementale de déconcentration des formalités administratives et douanières de sortie des marchandises importées au Port de Conakry. « Il va permettre une meilleure fluidité des marchandises en vue d’une amélioration de la compétitivité du Port de Conakry », confirme Aboubacar Sylla, ministre d’État aux transports de la Guinée.

Conakry Terminal est une filiale de Bolloré Ports. Opérateur du terminal à conteneurs du port de Conakry depuis 2011, Conakry Terminal a investi 1 500 milliards de francs guinéens (140,2 millions d’euros) dans la modernisation des infrastructures et des systèmes d’information, et le renouvellement du matériel de manutention des navires et des conteneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This