Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Vers la création d’une agence de notation en Afrique centrale

Ewatch Africa Investment Analytica, filiale de HPS Consulting de Prosper Sugewe, se propose de noter en monnaies locales les collectivités et les entreprises d’Afrique centrale.

Par Laurent Soucaille

Tandis que les niveaux d’endettement de certains pays africains et de certaines grandes entreprises font couler beaucoup d’encre, l’Afrique financière s’organise. Ewatch Africa Investment Analytica SA attend son homologation de la Cosumaf, la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale. Dès le précieux sésame obtenu, la première agence de notation spécifique à l’Afrique centrale pourra commencer ses activités.

« Noter financièrement une entreprise ou une institution, c’est évaluer à un instant précis sa solvabilité. C’est-à-dire sa capacité à payer ses dettes et à faire face à ses engagements un certain temps donné », conclut Prosper Sugewe.

La nouvelle structure est une filiale de HPS Consulting, dirigée par le Camerounais Prosper Sugewe (photo). HPS est une société de droit britannique, immatriculée au Cameroun en 2007.

Selon les documents déposés à la Cosumaf, en plus de la notation de crédit, Ewatch Africa Investment Analytica opèrera dans l’« évaluation du risque de crédit et de solvabilité financière des entreprises, des Etats, des collectivités locales, d’institutions financières ou d’opérations financières sur le marché monétaire et financier de l’Afrique centrale ».

Son promoteur voit une niche de marché attractive, dans une zone géographique quelque peu délaissée par les leaders du secteur (S&P, Moody’s, Fitch). Seule concurrente, l’agence Bloomfield Investment, de Stanislas Zeze. Laquelle opère d’ailleurs, en cet été 2020, une étape de « rebranding ».

La nouvelle structure se place sur le marché de la notation financière tandis que les États, les collectivités locales de la Cemac, ainsi que les grandes entreprises, font de plus en plus appel aux marchés financiers pour lever des capitaux. L’apport principal de la nouvelle société est d’établir des profils de risque pays – ou risque entreprise – en monnaie locale. Là où les Majors raisonnent essentiellement en dollars.

Évaluer la solvabilité

« Il faut établir en monnaie locale la vraie valeur intrinsèque de la qualité de crédit des entreprises, d’un pays, d’une collectivité locale ou d’une institution financière.  Parce que la monnaie locale est celle dans laquelle la richesse de l’entité notée est définie et celle dans laquelle elle crée de la valeur », explique Prosper Sugewe. L’agence serait dotée d’un capital initial de 100 millions de F.CFA.

CFA

En attendant son agrément, le PDG de HPS International Consulting a engagé des consultations pour sélectionner dans le milieu de la finance des experts et analystes financiers reconnus, qui siègeront au comité de notation de Ewatch Africa Investment Analytica.

« Noter financièrement une entreprise ou une institution, c’est évaluer à un instant précis sa solvabilité. C’est-à-dire sa capacité à payer ses dettes et à faire face à ses engagements un certain temps donné », conclut Prosper Sugewe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This