Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Invest Africa en soutien aux MPME

La plateforme d’affaires Invest Africa lance un nouveau programme de soutien au micro, petites et moyennes entreprises. Le Forum qu’elle organise le 16 septembre 2021 sera l’occasion de rappeler l’importance des MPME dans l’essor économique de l’Afrique.

Par Kimberly Adams

Un nouveau programme de soutien à plus de 500 micro, petites et moyennes entreprises (MPME).

On le doit à Invest Africa qui se présente comme une plateforme d’affaires et d’investissement de premier plan, utilisant plus de soixante ans d’expérience en Afrique pour fournir à ses membres des informations uniques et une exposition aux opportunités commerciales.

Basée à Londres, Invest Africa opère également à partir de trois autres places, Johannesbourg, New York et Dubaï.

« Grâce à notre réseau de plus de 400 entreprises et investisseurs à travers le continent, nous avons vu de première main les défis que la pandémie a créés, mais nous avons également été témoins de la résilience et de l’énergie au sein de l’écosystème entrepreneurial de l’Afrique », explique le PDG Karen Taylor.

Ce nouveau programme, le Next Generation Africa, sera lancé le 16 septembre à l’occasion d’un forum virtuel. Il permet d’utiliser une plateforme numérique pour connecter les MPME à travers le continent.

L’opération reçoit le soutien pratique des principales banques, sociétés de capital-risque, entreprises technologiques multinationales et incubateurs. Citons Google, KPMG , DHL, Aon et 4G Capital.

Les MPME constituent l’épine dorsale des économies africaines et sont le moteur de la création d’emplois dans la région, représentant 70% des emplois, rappelle Invest Africa.

Avec une forte proportion d’entreprises informelles, de nombreuses MPME africaines, qui étaient déjà confrontées à des défis importants, ont été durement touchées par la pandémie de la Covid-19.

Remédier aux difficultés structurelles auxquelles sont confrontées les petites entreprises en Afrique sera essentiel à la fois pour la reprise économique à court terme du continent et pour son développement à long terme.

Avant même la pandémie, les MPME africaines étaient confrontées à de nombreux obstacles à la croissance. Se situant à l’extrémité la plus risquée du spectre, l’accès au financement privé pour les entreprises en démarrage est difficile.

La petite taille des marchés et les faibles niveaux d’intégration régionale excluent de nombreuses options d’investissement privé. De leur côté, les banques commerciales ont du mal à offrir des prêts adaptés lorsque les garanties sont limitées et les évaluations de crédit sont souvent peu fiables, laissant les petites entreprises confrontées à des taux d’intérêt plus élevés que leurs homologues plus grands.

Un parcours d’obstacles

En Afrique subsaharienne, les prêts aux MPME ne représentent qu’entre 5% et 20 % des portefeuilles des banques traditionnelles, contre 20 % à 60 % pour les pays de l’OCDE. Même lorsque le financement peut être assuré, pour réussir, il doit s’accompagner d’un soutien technique pour lutter contre le déficit de compétences auquel sont confrontées de nombreuses MPME.

Karen Taylor de Invest Africa

C’est pourquoi, grâce à une série d’ateliers, de présentations et de discussions interactives gratuites, le Next Generation Africa Forum visera à surmonter ces obstacles, en offrant aux MPME le soutien dont elles ont besoin pour prospérer dans un contexte économique difficile.

Les candidatures sont désormais ouvertes pour les MPME [sur bit.ly/3ATvDRF]. Parallèlement, se déroulera un événement phare d’Invest Africa, « The Africa Debate ». Le débat sur l’Afrique rassemble régulièrement des chefs d’État et des ministres de toute la région ainsi que des chefs d’entreprise et des investisseurs internationaux pour discuter des futures voies de croissance durable à travers le continent et encourager la coopération public-privé vers les objectifs de développement.

Partenariat avec Standard Chartered Bank

Karen Taylor, PDG d’Invest Africa, a se déclare « ravie » de présenter un nouveau programme visant exclusivement à tirer parti du soutien financier et commercial pour les MPME lors du débat sur l’Afrique cette année. « Grâce à notre réseau de plus de 400 entreprises et investisseurs à travers le continent, nous avons vu de première main les défis que la pandémie a créés, mais nous avons également été témoins de la résilience et de l’énergie au sein de l’écosystème entrepreneurial de l’Afrique. »

Karen Taylor témoigne de l’engagement reçu de ses partenaires du secteur privé et des autorités publiques. « Ce qui témoigne de l’importance des MPME pour la croissance future de l’Afrique. »

Début août, Invest Africa avait scellé un partenariat stratégique avec la Standard Chartered Private Bank, axé sur la croissance des services de banque privée de la banque britannique à travers le continent.

La nouvelle collaboration impliquera un programme d’opportunités de développement commercial ciblées dans des places clés (Londres, Dubaï, Le Cap) pour mettre en valeur l’expertise et le leadership de la banque dans des domaines tels que l’investissement durable.

KA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts