Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Djibouti lance son Fonds souverain

Institué sous forme d’une société anonyme de droit privé dont le seul actionnaire est et demeurera l’État de Djibouti, le Fonds a pour but de « rassembler » les richesses nationales pour démultiplier la capacité de Djibouti à investir rapidement. Le FSD permettra de mieux maîtriser les projets tout en privilégiant les intérêts nationaux et stratégiques du pays. « Le FSD jouera le rôle de partenaire solide et engagé recherché par les investisseurs extérieurs et nationaux », commente un communiqué de la Présidence.

Le Fonds agit à la fois pour la croissance et pour l’emploi d’aujourd’hui tout en travaillant sur la création d’une économie diversifiée et la constitution de réserves pour les nouvelles générations. « C’est un instrument intergénérationnel qui rapproche les exigences du court terme avec celles du long terme. »

Des ambitions intactes

Enfin, la transparence et la gouvernance sont des éléments-clé de la légitimité et de la crédibilité du Fonds. Dans ce domaine, le FSD est placé au niveau des meilleurs standards internationaux en matière d’indépendance et de responsabilité de ses organes de gestion, de gouvernance d’entreprise, de transparence et de rapport de performance, en conformité avec la loi djiboutienne et les principes de Santiago.

Considéré comme une plateforme d’investissements unique en Afrique, Djibouti affiche des taux de croissance flatteurs (6% en 2018 et 7% en 2019). Souhaitant être davantage qu’une « porte d’entrée » en Afrique de l’Est, le pays bénéficie notamment d’une politique d’investissement interne active et de la normalisation de l’environnement économique dans la région.

A LIRE AUSSI

Djibouti : La renaissance

En particulier, le pays bénéficie de l’émergence de l’Éthiopie. Le pays mise depuis quelques années sur l’industrialisation de son économie. Plusieurs secteurs bénéficient d’une attention particulière de la part du gouvernement notamment la logistique des transports, la pêche, le tourisme, les télécommunications et l’industrie de transformation et de conditionnement.

LS

Une réponse à “Djibouti lance son Fonds souverain”

  1. Author Thumbnail ABOUBAKER MOHAMED DINI dit :

    Pour développer notre pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts