Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Des dirigeants confiants pour le long terme

L’étude offre des résultats significatifs concernant la gouvernance. Selon ses conclusions, les entreprises africaines progressent dans la prise de conscience et la gestion des risques et sont de plus en plus soucieuses d’améliorer leur gouvernance.

Les chefs d’entreprise seraient davantage conscients des risques qui menacent leurs groupes, et de mieux en mieux préparés. Peu à peu, l’idée de faire entrer des membres indépendants au conseil d’administration fait son chemin. La féminisation des organisations est une tendance de fond.

En matière de financement, les dirigeants interrogés regrettent le niveau insuffisant de maturité́ de l’écosystème. Les entreprises sont plus nombreuses à s’intéresser au Private Equity (18% des dirigeants en 2020 à comparer à 9% en 2019) qui reste plutôt perçu comme une source de financement (49%) plutôt qu’un levier de création de valeur (28%).

Élever les talents

En matière de stratégie, 81% des chefs d’entreprise jugent que la transformation digitale sera au cœur de leur stratégie dans les prochains mois. Le mode de coopération entre entreprises, universités, la recherche et les incubateurs reste encore à construire afin de favoriser les conditions propices à une diffusion plus rapide de l’innovation entre les hubs du continent. Il existe un énorme potentiel de croissance encore inexploité́ dans l’utilisation de la donnée, mais qui nécessite des infrastructures.

Les dirigeants africains ont conscience de la nécessité d’élever les talents. À 48%, les entreprises privilégient l’investissement dans la formation en interne ou la création d’académies dédiées plutôt que le recours à des prestataires externes ou des partenariats avec des universités ou des écoles (35%) pour développer les compétences de leurs salariés.

Des Africaines, chefs d’entreprises

Les principales problématiques en matière de renforcement des talents se situent aux échelons de l’encadrement (35% des répondants) et de la direction (24% des répondants), ainsi que des fonctions techniques (19% des répondants).

LS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts