x
Close
African Business

Dossier : Les influences du Cameroun

Dossier : Les influences du Cameroun
  • PubliéFebruary 24, 2022

Le Cameroun compte un grand nombre de leaders exceptionnels dans une variété de disciplines. Politique, sciences, arts, mode, ils ont une influence considérable en Afrique et à travers le monde. Petite sélection.

Par Omar Ben Yedder

Le Dr John Nkengasong a toujours été une superstar dans le domaine de la Santé publique. Expert du sida, où il s’est fait un nom, il s’est imposé comme le premier directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC).

John Nkengasong

Sa direction de l’agence de santé publique de l’Union africaine pendant la crise de la Covid-19 a été à la fois ferme et audacieuse.
Depuis le premier cas en Afrique, il s’est battu en première ligne pour l’achat et la distribution de tests, de ventilateurs et de vaccins dans un continent où les fonds disponibles et les doses ont été rares.

Il a été une voix puissante non seulement pour l’Afrique, et pour l’ensemble des pays en développement dans le monde, appelant les fabricants et les gouvernements des pays riches à ne pas garder pour eux les vaccins.

Plus récemment, il a plaidé en faveur d’un programme visant à faire revenir des médecins et des infirmières africains de la diaspora pendant une courte période chaque année pour aider à combler le déficit des systèmes de santé du continent.

La contribution du virologue camerounais à la sécurité du monde face à la pandémie a été reconnue par le magazine Time qui l’a fait entrer dans sa liste des 100 personnalités les plus influentes.

Vera Songwe

Vera Songwe est la secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (UNECA, en anglais). L’économiste et ancienne banquière à la Banque mondiale et à la SFI est la première femme à occuper ce poste important.

Vera Songwe a également été le porte-flambeau dans un nombre important de questions, notamment la supervision du cadre autour de l’allégement de la dette et du moratoire, qui a été négocié avec les créanciers internationaux au début de la pandémie. Et plus tard, en faisant pression et en fournissant une structure de mise en œuvre, pour aider les pays africains à exploiter les droits de tirage spéciaux que le FMI a accepté de mettre à disposition. Ses actions ont contribué à garantir que l’Afrique dispose de la boîte à outils pour financer la reprise post-Covid.

Elle est devenue une personnalité de référence pour les chefs d’État, les ministres et les partenaires internationaux, proposant des idées originales et fournissant des feuilles de route claires et des solutions qui contribuent à façonner l’élaboration des politiques africaines.

Acha Leke

Acha Leke est associé principal du bureau de McKinsey à Johannesbourg. Il préside la région Afrique et est membre du conseil de gouvernance mondial du cabinet.

La croissance de McKinsey en Afrique peut être largement attribuée au travail phénoménal d’Acha Leke. En tant que l’une des figures de proue de l’influent cabinet de conseil, son association étroite avec des dirigeants africains des secteurs public et privé fait de lui l’un des conseillers économiques les plus recherchés sur le continent. Les plans nationaux de développement de nombreux pays et les documents de stratégie des institutions africaines ont reçu des contributions, sous une forme ou une autre, de McKinsey.

Aux côtés de son ami Fred Swaniker, il est le co-fondateur de l’Africa Leadership Network, une force respectée qui fait désormais partie intégrante de la nouvelle génération de penseurs africains. Il est également co-fondateur du Conseil consultatif mondial de l’African Leadership Academy et membre du conseil consultatif de la Lagos Business School.

Paul Fokam

L’écrivain, homme d’affaires et entrepreneur Paul Fokam a fondé la CCEI Bank, qui deviendra en 2002 Afriland First Bank. Afriland fait désormais partie de l’un des plus grands réseaux de banques commerciales d’Afrique francophone. Paul Fokam est également le fondateur de la chaîne de télévision Vox Africa.

Avec une vision de restaurer la dignité africaine et de fournir un accès au financement aux communautés vulnérables, le PDG d’Afriland First Group a développé le modèle MC2, une approche unique et efficace pour la création de richesses parmi les pauvres en Afrique rurale. Il est également le fondateur et président de l’Institut d’excellence PKFokam, une université panafricaine qui cherche à être un incubateur de leaders africains de classe mondiale.

Hippolyte Fofak

Hippolyte Fofack est économiste en chef et directeur de la recherche à la Banque africaine d’import-export (Afreximbank). L’un des penseurs les plus stratégiques du continent. Il est aujourd’hui largement reconnu comme l’un des économistes les plus écoutés dans ses domaines d’intervention.

Critique féroce de la pensée orthodoxe sur l’Afrique et de la manière dont le continent a été injustement traité par les analystes internationaux, certaines organisations internationales et agences de notation de crédit, Hippolyte Fofack est un ardent défenseur d’une réflexion plus indépendante sur le continent pour l’aider à accélérer son développement.

Avant de rejoindre Afreximbank, il a travaillé pour la Banque mondiale à Washington pendant plus de 18 ans, dans diverses fonctions, notamment celle d’économiste pays principal et de responsable du programme macroéconomie et croissance.

Alain Nkontchou

Alain Nkontchou est le co-fondateur et associé directeur de Enko Capital Management. Cette une société panafricaine de gestion revendique 350 millions de dollars d’actifs sous mandat. Il est également président du conseil d’administration de Ecobank, une banque panafricaine de premier plan, établie dans 33 pays Afrique.

Fin négociateur, Alain Nkontchou a des intérêts dans plusieurs secteurs de l’économie. Par l’intermédiaire de la branche de capital-investissement d’Enko Capital, il investit dans les entreprises les plus attractives du continent.

De plus, ses expériences sur le marché des capitaux se sont avérées très enrichissantes pour l’entreprise et les investisseurs. Ayant généré des rendements positifs sur un large éventail d’investissements, le fonds Eko Africa a été en mesure d’augmenter sa rentabilité et les dividendes des investisseurs.

Landry Signé

Landry Signé est chercheur principal au Programme d’économie mondiale et de développement et à l’Initiative pour la croissance en Afrique de la Brookings Institution.

Le jeune homme a reçu de très nombreuses distinctions. Entre autres, il a été un jeune leader du Forum économique mondial pour avoir « trouvé des solutions innovantes à certains des problèmes les plus urgents au monde ». Il a bénéficié d’une bourse Andrew Carnegie pour être l’un des « penseurs les plus créatifs », et d’une bourse Desmond Tutu pour avoir conduit « la transformation de l’Afrique ».

Voix qui fait autorité, Landry Signé démontre le pouvoir, l’influence et le besoin d’une recherche scientifique précise et novatrice, repoussant les limites du développement et de l’économie internationale. En 2022, il publiera deux livres, dont un sur la « quatrième révolution industrielle », dont il est devenu un expert de premier plan.

Imane Ayissi

Le styliste camerounais Imane Ayissi vient de recevoir un prix prestigieux remis par la Fédération de la Haute Couture en France, une première pour un créateur d’Afrique sub-saharienne.

Imane Ayissi a réussi à apporter des influences africaines à la haute couture, aidant à ouvrir de nouvelles opportunités pour la mode. Le créateur est connu pour l’audace de ses robes et l’utilisation de ses tissus, comme l’obom, un matériau traditionnel africain fabriqué à partir de fibres d’écorce d’arbre.

C’est de son studio parisien qu’il fait bouger le monde de la mode, même si c’est en tant que mannequin pour Dior, Yves-Saint-Laurent et d’autres enseignes prestigieuses qu’il a commencé sa carrière dans la mode. Il a été également danseur professionnel.
« Enfant, j’étais fasciné par ma mère, qui était une très belle femme. Elle avait une silhouette et une façon de porter des vêtements qui m’impressionnaient. J’ai commencé à dessiner, je faisais des dessins », raconte-t-il.

Déjà, le futur styliste essayait de reproduire certaines silhouettes qui rappelaient un peu ce que  je voyais sur sa mère. Il faut dire que cette dernière avait été élue la première miss Cameroun ! Son élégance et son charme naturel auront une très forte influence dans la vie de son fils.

Dans les années 1990, Imane Ayissi commence à présenter ses collections. Évitant le wax, qu’il jugeait trop stéréotypé en matière de mode africaine, le créatif a commencé à utiliser d’autres textiles africains, réussissant à imposer des créations africaines authentiques dans le peloton de tête de la mode.

@ABF

Écrit par
Par Omar Ben Yedder

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.